Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 lost boy (cara) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
se déhanche dans son string à fleurs
avatar
name : fy'cls
avatar : o'brien, ultraviolences € : 192 posts : 384 joker : 1
multicomptes : La mère parfaite, la mère cool mais aussi celle qui a souffert. Cassiopeia.

âge : vingt deux ans, t'es encore jeune. T'as la vie devant toi mais toi tu veux juste te souvenir des cinq dernière années.
métier : T'es le propriétaire du guinness au centre ville, c'est grâce à ça que tu gagnes ta vie. Sinon tu serais surement à la rue à l'heure qu'il est.
Côté coeur : Tu te souviens plus du passé, tu sais rien des cinq dernières années mais t'as rencontré cette fille. Elle est plus âgée que toi mais tu t'en fous. Elle te plait et c'est tout ce qui compte.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t136-just-to-remind-myself-of http://dirtyoldtown.forumactif.com/t173-too-good-at-goodbeys-orion Voir le profil de l'utilisateur
Messagelost boy (cara)   Sam 13 Jan - 14:56


lost boy.+Cara & Orion.

There was a time when I was alone. Nowhere to go and no place to call home. My only friend was the man in the moon. And even sometimes he would go away, too.

Tu étais là, à courir dans tous les sens. Tu savais pas quoi faire. Tu venais de te réveiller et les infirmières étaient venue te voir mais maintenant que t'avais le droit de te lever et que tu en avais la force, tu savais pas quoi faire. T'étais le genre de mec qui supportais pas de perdre du temps à être assis sur une chaise alors ce que tu faisais c'est que t'allais dehors, t'allais t'occuper avant cet accident mais ça, tu t'en souviens pas vraiment. Du coup, toi tu savais pas quoi faire. T'étais seul dans cette chambre que tu trouvais atroce et t'avais pas la moindre idée de quoi faire. La vie elle t'avait pas gâté, ça tu peux le dire. T'as pris l'initiative de sortir de ton lit, tu t'es changé parce que t'allais pas traîner dans ton pyjama. T'as même pris une douche. Puis après réflexion tu t'es dit que ça pouvait être une bonne idée de lire ce livre que quelqu'un avait déposé pendant que toi, tu étais inconscient. C'était très étrange pour toi, tes jambes te donnaient une sensation étrange. Tu comprenais pas ce qu'il t'arrivait ni pourquoi tu avais cette sensation puis tu t'es souvenu que les infirmières t'ont dit que tu étais resté dans ce lit pendant un certain moment alors ce n'est rien d’étonnant.

Tu t'es habillé, t'as mis ton jean et un t-shirt noir et t'allais dehors, dans cette espèce de parc pour lire ton livre. On t'avait laissé un truc qui serait une histoire vraie, Wild de Cheryl Strayed. L'histoire avait l'air pas mal alors tu t'es assis sur un banc et t'as commencé à lire. Tu t'es plongé dans ton livre et tu n'as pas vu le temps passer. Tu es arrivé dans ce parc à 14h et il est 17 h. T'en as perdu du temps. Tu sais même pas comment t'as réussie à tenir en place autant de temps. Si tu pouvais tu rentrerais chez toi mais les médecins veulent te garder pour quelques examens alors toi, tu restes. Chose que tu n'apprécies pas fortement mais tu n'a pas le choix. Et maintenant que tu en avais marre d'être là-dehors tu t'es dit que t'allais rentrer de nouveau dans l'hôpital et rentrer dans ta chambre, là où tu es depuis maintenant trop longtemps. En rentrant tu as vue une brune, elle était paniquée. Tu savais pas si tu pouvais l'aider, tu savais pas s'il était mieux d'aller la voir ou alors de la laisser seul mais ton premier instinct t'a dit d'aller la voir. Tu t'es dit que tu pouvais seulement l'aider, et pas empirer les choses. "Bonjour, vous allez bien?" Question basique que tu poses à la jeune femme que tu veux aider. "Vous avez besoin d'aide... Ou de quelque chose? De n'importe quoi?" Si elle a besoin d'un câlin tu peux lui en faire un, si elle a besoin d'un café tu peux lui en acheter un. Tu ferais n'importe quoi pour la soulager. C'est surement dû à ton accident ça, tu vas surement vouloir aider tout le monde maintenant.


what about today?
Call me up, 'cause you know that I'll be there. Hell, this is so messed up. But that doesn't mean I don't care, no. "stay the night". You whisper to me. (well you know that I can't) but you'll just cry. If I were to disagree. Take this away, take this away. You loved me last night but what about today?
Revenir en haut Aller en bas
Un mouton, deux moutons...
avatar
name : LovelyKat.
avatar : Jenna-Louise Coleman, ©GramUnion. € : 499 posts : 514 joker : 1
multicomptes : Tate, le médecin torturé.

âge : 29 ans, elle est née le 28 juillet 1988 à Dublin. Le cap de la trentaine approche à grands pas mais étrangement ça ne lui fait pas peur.
métier : Institutrice à l'école élémentaire de Dublin, elle est la maîtresse préférée des tous petits.
Côté coeur : Célibataire éprise, elle aurait bien quelqu'un en tête mais refuse de se l'avouer, c'est bien trop compliqué. Elle ne tient pas à briser une si belle amitié.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t134-dancing-with-the-devil-c http://dirtyoldtown.forumactif.com/t272-i-m-gonna-love-ya-until-you-hate-me-cara Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: lost boy (cara)   Dim 14 Jan - 15:18

--------Lost boy.
Quelques heures auparavant, Cara était en classe, donnant un cours à ses petits élèves lorsque son téléphone avait sonné, l’interrompant en plein milieu d’une phrase. Elle s’était alors précipité vers son téléphone pour le mettre en sourdine et avait essuyé quelques remarques de ses élèves. Mais Madame Cara, je croyais que les téléphones devaient être éteints dans l’école ? ou encore Madame Cara, pourquoi vous répondez pas ? C’est cette dernière remarque qui l’avait poussé à regarder de qui venait l’appel, le nom de Maman était encore affiché à l’écran. Fronçant les sourcils de manière presque imperceptible, elle se demanda pourquoi sa mère la dérangeait en pleine journée, sachant pertinemment qu’elle serait en classe à cette heure. Remarquant qu’elle avait un message vocal, et l’inquiétude montant comme une flèche, elle s’excusa auprès de ses élèves et alla écouter sa boîte vocale dans le couloir, sous les regards interrogateurs et curieux de ses élèves. Finalement, elle se précipita vers la classe de sa collègue et amie, Meghan et frappa tout doucement. Elle lui expliqua ensuite qu’elle venait de recevoir un message de sa mère, qu’elle devait partir sur le champ car son père venait d’être hospitalisé en urgences. Cette dernière accepta de prendre en charge sa classe pour la demi-heure qu’il restait et Cara prit la direction de l’hôpital de Dublin, sans réfléchir et en ne respectant aucune des limitations de vitesse.

Arrivée sur place, elle se gara et sortie de la voiture en courant. Ce n’est qu’une fois arrivée au milieu du sas des urgences qu’elle réalisa où elle se trouvait. L’odeur de l’établissement emplit ses narines et la saisit à la gorge, provoquant un léger vertige en elle. Elle regarda autour d’elle, des médecins s’affairaient, passaient de boxe en boxe, des dossiers dans les mains et un stéthoscope autour du cou. Sa respiration s’accéléra brusquement, elle passa une main dans ses cheveux et resta figée là un moment jusqu’à ce qu’une infirmière ne vienne s’occuper d’elle. Tout va bien, mademoiselle ? La brune la regarda au bord des larmes. « Mon père a fait une attaque, il vient d’être hospitalisé. Je n’sais pas où il est, je.. » L’infirmière tenta de la calmer, posant une main rassurante sur son bras mais Cara retira son bras et partie en courant. Elle ne savait pas où elle allait et fut interpellée par plusieurs infirmières. Finalement, elle s’arrêta dans un couloir désert et resta debout, les yeux dans le vide. Les minutes passèrent, dix, peut-être vingt ou même trente. Et puis un jeune homme l’interpella. Trop paniquée pour être polie, elle le regarda bizarrement en retirant son manteau. « Non, vous ne trouvez pas qu’il fait chaud ? » Les joues rouges et les oreilles brulantes, elle s’agrippa à son bras, au bord des larmes. « Je dois trouver mon père, il a eu une attaque et je suis perdue. » Elle fit un large geste pour montrer l’établissement. « Je ne voulais pas rentrer ici, il faut que je sorte. » Le pauvre garçon devait penser qu’il avait à faire à une folle. Elle était trempée de sueur et son regard laissait penser qu’elle venait de voir un fantôme. « Vous travaillez ici ? » Paniquée à l’idée qu’il ne travaille ici, elle ôta rapidement sa main de son bras.


It's you it's you it's all for you, everything I do. I tell you all the time, haven is a place on earth with you. Tell me all the things you want to do.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
lost boy (cara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» Matt Sky Vs Sin Cara Vs Mickael Wik
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti

DIRTY OLD TOWN. :: get a Flash Back-
Sauter vers: