Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 (02/02 libres) i let you go. 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Errer comme un vagabond.
avatar
name : .YESTERDAY (anais)
avatar : sam claflin, ©tearsflight € : 129 posts : 92 joker : 1

âge : 31 ans, la jeunesse et les excuses s'échappent peu à peu.
métier : informaticien pour la boîte de son (ex?)futur beau-père. Ca paie bien, mais on est loin du métier de ses rêves.
Côté coeur : fiancé aux dernières nouvelles, mais peu sûr de vouloir continuer cette relation qui ne semble mener à rien.
Voir le profil de l'utilisateur
Message(02/02 libres) i let you go.   Sam 13 Jan - 19:52

BEAUTIFFULY UNFINISHED
reese wheeler (libre)
(♀) 29 ans | métier au choix | en couple / fiancée / mariée
Choses à savoir sur l'histoire : Reese et Maes ont grandis dans le même quartier. Il y est arrivé à l’âge de 7 ans, lorsque ses parents l’ont adopté. Dès le plus jeune âge, Reese a commencé à coller Maes. Pour lui, c’était cette sorte de gamine un peu trop grande gueule et un peu trop collante qui le suivait comme son ombre. Autant dire qu’elle n’a jamais eu sa langue dans sa poche Reese et qu’au début elle emmerdait le garçon plus qu’autre chose. Puis, avec le temps, il a fini par l’accepter et même ne plus savoir se passer d’elle. Elle a toujours eu un crush pour Maes, même si elle n’a jamais osé le lui avouer. Reese elle a passé le plus clair de sa vie dans la maison des Stendridge. Elle les connait tous : aussi bien les parents Stendridge que Meave et Lucy, les deux soeurs de Maes.  Dans la maison de Reese, ça a pas toujours été tout rose. Souvent, quand les choses dégénéraient, elle sortait en douce de chez elle et grimpait à la fenêtre de la chambre de Maes pour venir dormir chez lui. La raison des problèmes familiaux chez Reese est au choix (exemples : père violent, disputes parentales, etc.) La brune a toujours été là pour Maes et inversement. Elle a d’ailleurs été celle qui l’a aidé à surmonter la mort de son père adoptif quand il n’avait que quinze ans. Elle n’était encore qu’une gamine alors, mais c’est à ce moment là que Maes a compris qu’il ne pourrait jamais se passer d’elle dans sa vie. Quand Maes a voulu chercher son père biologique, elle l’a également aidé. Elle a d’ailleurs été la première à le rencontrer quand il l’a enfin trouvé et également celle qui a pu ramasser Maes à la petite cuillère quand ce dernier est mort alors qu’il n’avait que 18 ans. Reese et Maes ont été séparés deux ans, quand il a décidé de partir faire un tour du monde à ses 18 ans, juste après la mort de son père biologique. Ils sont néanmoins restés en contact tout le temps du voyage. Au retour du jeune homme, ça a été comme si rien n’avait changé. Toujours aussi fusionnels. Maes, suite à la perte de ses deux pères, il a traversé de sales périodes, préférant faire trop la fête et s’abandonner dans des bras différents tous les soirs plutôt que d’affronter ses démons. Ces sales manies ont beaucoup fait souffrir Reese qui restait néanmoins toujours là pour lui. Quand la brune a eu 20 ans, Maes lui a avoué son amour et ils ont commencé à sortir ensemble. Il a d’ailleurs abandonné ses conneries pour elle, un temps. Puis les démons sont revenus et il a recommencé à s’oublier dans l’alcool. Allant même jusqu’à parfois la tromper quand il était trop intoxiqué pour se rendre compte de ses bêtises. Elle lui gueulait dessus, le secouait, mais ne partait jamais vraiment. Et lui, bien trop égoïste, continuait à lui promettre d’arrêter sans jamais vraiment le faire, ni jamais vraiment la libérer de son emprise pour autant. Y’a six ans (Reese avait 22 ans), alors qu’elle était venue le rechercher d’une énième soirée, ils ont eu un accident. Maes s’en est sorti sans séquelles, mais Reese est restée plusieurs jours dans le coma. Une fois réveillée, il s’est avéré qu’elle avait oublié les deux dernières années écoulées. La famille de Reese a alors fait pression sur Maes pour qu’il lui mente et ne lui parle pas de leur relation. Fou de culpabilité, il a pensé que c’était mieux ainsi et a donc caché leur couple à Reese. Suite à ça, ils sont redevenus meilleurs amis pendant un temps. Puis, ils ont fini par inconsciemment s'éloigner l'un de l'autre, laissant leur relation peu à peu s'étioler sous le poids des non-dits.  

Le lien entre Reese et Maes : Reese et Maes c’était une histoire vieille comme le monde, d’celles qu’on écrivait dans les bouquins et qui finissaient bien avec un mariage et une ribambelle d’enfants. Ou du moins, c’était c’que tout le monde avait toujours pensé. Même quand ils n’étaient pas encore ensemble, de simples gamins inséparables - des meilleurs amis qu’ils disaient. Tout le monde l’avait toujours senti venir ce couple. Peu importait les problèmes, les autres ou alors la distance qu’ils avaient dû gérer : ils avaient toujours fait passer l’autre en premier, abandonnant sans scrupules leurs partenaires parfois pour aller se retrouver. Maes n’le comptait plus le nombre de filles qu’il avait abandonnées sur un simple appel de Reese. Alors oui, leur couple avait fini par être une évidence. Pour eux, leurs familles, tout le monde. Un vrai conte de fée moderne. Ou presque. Il avait fallu qu’il fiche tout par terre. Lui et ses conneries de démons. Lui et sa manie d’essayer d’éviter de trop réfléchir, d'trop culpabiliser. Il avait tout merdé pour quelques verres de trop et certaines substances peu recommandables. Un vrai con qui avait bien failli perdre la personne la plus importante à ses yeux… Suite à l'accident, Reese avait tout oublié d'leur idylle. Leur enfer personnel à deux. Et c’était pas plus mal ainsi, ou du moins c’était c’que Maes s'était répété tous les jours à l'époque, torturé d’avoir repris sa simple place de meilleur pote ; lui qui avait gouté à tellement plus. Il n’avait pas compris la chance qu’il avait eue sur le moment. Ou bien si : il n’en avait été que trop conscient en fait et s’était retrouvé effrayé par la perspective d’un bonheur qu’il n’pensait pas mériter. Alors il avait fait c’qu’il réussissait le mieux : saboter leur relation... Blesser Reese à la tuer à petit feu, à lui en faire perdre la mémoire. Il n’la méritait pas et en était douloureusement conscient. Si reprendre ses vieilles habitudes de meilleur ami avait été difficile, la simple certitude de faire c’qu’il fallait l’avait aidé dans un premier temps. Néanmoins, le temps passant, faire c’qu’il fallait ça n'avait plus été assez. Par ailleurs, un simple regard d’elle suffisait toujours à faire chavirer toutes ses certitudes et à le faire douter sur le bien fondé d'son mensonge. Elle avait cette manie de le remettre à sa place quand il le fallait et de froncer son nez quand elle était énervée qui lui perçait le coeur, à chaque fois. Pourtant, tout était perdu. Alors, progressivement, il avait tenté de prendre ses distances, histoire d’ne pas risquer de craquer ; vendre la mèche et tenter de la reconquérir. Quelques choses était brisé entre-eux et si lui seul en connaissait la réelle raison, elle le sentait également - savait pertinemment que quelque chose clochait. Ça faisait trop mal, pour chacun d'eux. Finalement, avec les années, il avaient fini par laisser leur amitié partir à la dérive, années de complicité parties à vaux-l'eau. Situation inextricable et décevante les laissant aujourd'hui presque que comme des étrangers, de simples connaissances se croisant parfois chez maman Stendridge... Mais les sentiments mêlés et inavouables sont toujours bien là eux : colère latente et montante pour la brune, amertume et regrets pour le blond. Aujourd'hui encore.

avatars : lily collins, jena malone, ...

Spoiler:
 


    > too good at goodbyes
    Some mistakes... Just have greater consequences than others. But you don't have to let the result of one mistake be the thing that defines you. You have the choice not to let that happen.



Dernière édition par Maes Stendridge le Mer 7 Fév - 22:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Errer comme un vagabond.
avatar
name : .YESTERDAY (anais)
avatar : sam claflin, ©tearsflight € : 129 posts : 92 joker : 1

âge : 31 ans, la jeunesse et les excuses s'échappent peu à peu.
métier : informaticien pour la boîte de son (ex?)futur beau-père. Ca paie bien, mais on est loin du métier de ses rêves.
Côté coeur : fiancé aux dernières nouvelles, mais peu sûr de vouloir continuer cette relation qui ne semble mener à rien.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   Sam 13 Jan - 20:21

live fast die young
Julianna "Jules" Forsyth (libre)
(♀) 26-32 ans | photographe, milieu artistique | théoriquement fiancée
Jules et Maes s'étaient rencontrés il y avait quelques années déjà alors qu'il faisait ses débuts dans la firme de son père à elle en tant que jeune informaticien un peu mal à l'aise. Elle lui avait tout de suite plu avec son regard franc et son rire communicatif. Elle était fraiche et ne faisait absolument pas ce qu'on attendait d'elle Jules, n'hésitant jamais à envoyer valser toute convention pour réaliser ses rêves et ses envies. Rapidement devenus des amis inséparables, il n'était pas rare de les voir passer du temps ensemble en soirée, loin du regard inquisiteur d'sa famille à elle - en secret. C'était drôle et excitant. Puis, lui trainant un peu trop, elle avait fini par l'embrasser un soir, juste comme ça. Il n'voulait pas pourtant Maes, n'voulait plus s'attacher à quelqu'un, risquer de faire du mal à nouveau - détruire quelqu'un pouvant potentiellement devenir important à ses yeux. Mais c'était sans compter Jules et son entêtement sans bornes. Impuissant, il avait donc fini par se laisser aller à cette relation nouvelle - tellement différente de la seule autre ayant compté à ses yeux, mais tout aussi essentielle en définitive. Après un an et demi de cachoteries, il l'avait même demandée officiellement en mariage ; subissant dans la foulée un dîner plus que guindé auprès de sa future belle-famille - suivi de bien d'autres, afin de demander officiellement la main de sa douce. Ça s'était bien passé : Jules et Maes avaient par ailleurs déménagés ensemble suite à cet événement... Et ce qui devait être le début d'un conte de fée pour le jeune couple, devint rapidement une lente et longue descente aux enfers. Jules était en effet une femme grandiose mais qui pouvait également s'appliquer à détruire tout ce qui pouvait compter pour elle, comme pour se punir en quelque sorte. Ou comme un besoin pervers de s'prouver qu'elle n'pouvait compter que sur elle-même. Commencèrent alors les disputes pour un rien : des conneries, des façons d'essayer de repousser Maes. Il avait grandi néanmoins et n's'laissait pas décourager, tentant de faire comprendre à Jules qu'il ne partirait pas lui. Qu'il la voulait elle, avec ses bons et ses mauvais côtés. Mais elle avait besoin de toujours aller plus loin, toujours tester les limites... Jusqu'à cette fameuse soirée quelques semaines plus tôt où elle avait atteint le point de non retour. Elle l'avait en effet trompé ; pas vraiment par envie, avec quelqu'un dont elle n's'rappelait même plus au final. Simplement par pure auto-destruction, prenant soin de laisser les preuves de son méfait bien en vue au retour de Maes. Le moins que l'on puisse dire, c'était qu'il ne l'avait pas bien pris ; finissant par baisser les bras par rapport à elle. Jules avait gagné. A présent, ils n'se parlaient plus : elle enfoncée dans sa morosité et lui drapé dans son amour propre blessé. Ils s'contentaient simplement d'exister dans le même appartement, s'évitant l'un l'autre, comme la peste.


avatars : amanda seyfried, lily james, natalie dormer, amber heard, jennifer lawrence, saorise ronan,...

Spoiler:
 


    > too good at goodbyes
    Some mistakes... Just have greater consequences than others. But you don't have to let the result of one mistake be the thing that defines you. You have the choice not to let that happen.



Dernière édition par Maes Stendridge le Mer 7 Fév - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
avatar
name : freyja,coralie
avatar : lily james.©abisror. € : 24 posts : 21 joker : 1
multicomptes : andrew le sexy thanatopracteur.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   Mer 31 Jan - 19:08

@Maes Stendridge Adule moi .
Revenir en haut Aller en bas
Errer comme un vagabond.
avatar
name : .YESTERDAY (anais)
avatar : sam claflin, ©tearsflight € : 129 posts : 92 joker : 1

âge : 31 ans, la jeunesse et les excuses s'échappent peu à peu.
métier : informaticien pour la boîte de son (ex?)futur beau-père. Ca paie bien, mais on est loin du métier de ses rêves.
Côté coeur : fiancé aux dernières nouvelles, mais peu sûr de vouloir continuer cette relation qui ne semble mener à rien.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   Mer 31 Jan - 22:20

@Carla McGrath : je t’adule, je t’adule


    > too good at goodbyes
    Some mistakes... Just have greater consequences than others. But you don't have to let the result of one mistake be the thing that defines you. You have the choice not to let that happen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   Lun 5 Fév - 11:49

Me voooooooooooooooooooooooilà ! J'ai flashé sur ton scénario. J'espère que tout te conviens
Revenir en haut Aller en bas
Errer comme un vagabond.
avatar
name : .YESTERDAY (anais)
avatar : sam claflin, ©tearsflight € : 129 posts : 92 joker : 1

âge : 31 ans, la jeunesse et les excuses s'échappent peu à peu.
métier : informaticien pour la boîte de son (ex?)futur beau-père. Ca paie bien, mais on est loin du métier de ses rêves.
Côté coeur : fiancé aux dernières nouvelles, mais peu sûr de vouloir continuer cette relation qui ne semble mener à rien.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   Lun 5 Fév - 22:28




    > too good at goodbyes
    Some mistakes... Just have greater consequences than others. But you don't have to let the result of one mistake be the thing that defines you. You have the choice not to let that happen.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: (02/02 libres) i let you go.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(02/02 libres) i let you go.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

DIRTY OLD TOWN. :: Love and other bullshit :: just like this for old times :: You make me wanna change-
Sauter vers: