Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 24 Décembre 2017 (Jay) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Un mouton, deux moutons...
avatar
name : midnight blues (linda)
avatar : Emilia Clarke (afanen) € : 512 posts : 201 joker : 1
multicomptes : la rousse volcanique, Avalon

âge : 27 années
métier : À cause de ta situation financière, tu n'as pas d'autres choix que de pratiquer plusieurs petits boulots pour payer une partie du loyer et ne serait-ce qu'un peu de riz. Pour cela, tu bosses le week-end dans un garage en tant que mécanicienne et, trois soirs par semaine, tu es serveuse dans un maid café.
Côté coeur : En couple depuis quelques années maintenant mais, tu sens bientôt que l'étape supérieure va t'arriver en pleine poire. Surtout depuis que tu as trouvé une bague de fiançailles dans le tiroir de ton petit ami.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t952-queen-with-a-little-bit- http://dirtyoldtown.forumactif.com/t969-not-a-child-anymore-manea Voir le profil de l'utilisateur
Message24 Décembre 2017 (Jay)   Sam 30 Juin - 14:55


Préfère ce que te souffle l'intuition à ce que tu as fait et refait dix fois dans ta tête.
@Jay Skellin

Tu ne sais nullement ce qui te retiens d’envoyer ton père sur les roses. Tu sers tellement ta fourchette entre tes doigts que le manche commence à cisailler la peau de ta main. Tu vas exploser, tu as envie d’exploser. Pourtant, tout se stoppe subitement dans ta tête quand la voix de Jay résonne à tes côtés. Est-il vraiment en train de faire ce que tu penses ? Réprimande-t-il réellement ton père ? Peut-être t’es-tu endormie après avoir pris un violent coup sur la tête. Tu es tellement surprise que tu peines certainement à contenir l’expression qui orne à présent ton visage. Ton talon à même complètement arrêté de frapper contre le sol. Non, à présent, c’est celui de ton père qui se fait entendre. Tu lui jettes un regard assez rapidement alors que tu le vois faire signe au père de Jay que, cela ne se passera pas comme cela une seconde fois. Tout cela t’arrache un semblant de sourire que ta mère ne peut s’empêcher de relever. Tu le lis dans son regard. « Un tas de choses ? » Pourquoi fait-il cela ? Pourquoi est-ce qu’il prend ta défense ? Est-ce réellement pour toi ou simplement pour le manque de politesse de ton père. Cette simple question te fait doucement perdre ton sourire, tes repères. Tu es un peu perdue dans ce que tu dois dire et, tu reposes simplement ta fourchette sur la table. Cette situation est devenue presque gênante et, tu ne sais plus par quoi commencer. Par quoi reprendre. Heureusement, ta mère prend la parole. Enfin... Heureusement... Tu avais sans doute parlé un peu trop vite. Les mots qu’elle prononce ont le don parfait de remonter à la surface toute la douleur et la rancoeur que tu entretiens vis-à-vis de Jay et, ce qu’il va dire, ne va faire qu’accentuer cela. « Oui beaucoup ? Tu penses que tu pourrais le dire avec un peu moins de sarcasme et d’hypocrisie la prochaine fois ? Voir, ne simplement pas répondre ? Cela fait bien longtemps que je ne te manque plus. » Voilà, c’est sorti. Comme un boulet de canon. Tu n’as même pas pris le temps de reprendre ton souffle durant ces quelques paroles. Tu soupires, tu recules ta chaise, tu n’as qu’une envie, rentré chez toi. « Ellie. Je t’interdis de quitter cette table. » lances alors le patriarche de la famille. Là, tu ne peux retenir un rire moqueur qui s’échappe alors de tes lèvres. « Pour quoi faire ? Que tu t’amuses encore à me rabaisser avec tes sous-entendus ou tout simplement en ne respectant pas mon droit à la parole ? Tu as toujours aimé montrer qui était “le patron” dans la famille. Quitte à m’écraser sous tes grands airs, papa. Sache que tu n’as plus affaire à la petite fille d’autrefois, celle que tu semblais au moins un minimum aimer. » Tu te lèves enfin alors que d’une main, tu attrapes le verre que Jay tenait jusque-là. « Pas de vin pour les connards en qui j’avais confiance. » Tu contournes ta chaise, le vin toujours à la main que tu bois cul-sec avant de reposer à l’autre bout de la table. Au passage, tu te fais plaisir en prenant la bouteille de vin entière avec toi en montant à ta chambre. Tu as besoin de décompresser loin de tous ces idiots. Tu ne peux cependant pas t’empêcher de te sentir mal en pensant à ta mère qui ne t’a strictement rien fait. Tu soupires lorsque tu arrives dans ta chambre, tu claques la porte, comme pour montrer une fois de plus la colère qui t’animes à travers ce geste. Posant la bouteille sur ton bureau, tu essayes tant bien que mal de te dépatouiller de cette robe qui est un peu trop inconfortable. Pas facile quand la fermeture se trouve dans le dos. Tu finis par abandonner en quelques minutes et, tu te retrouves sur ton lit, à boire la bouteille de vin que tu as chipé en bas. « Une bande de crétins. »
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur de dirty old town
avatar
name : bleu amer (carole anne)
avatar : nikolaj cw (avatar par morsmordre) € : 178 posts : 60 joker : 1
multicomptes : dan l'agent du fbi

âge : quarante ans
métier : co-gérant d'une entreprise informatique, l'entreprise familiale.
Côté coeur : il est actuellement célibataire et il est complètement hétérosexuel.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t1129-la-nuit-m-habille-et-to http://dirtyoldtown.forumactif.com/t1159-running-up-that-hill-alec Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: 24 Décembre 2017 (Jay)   Dim 1 Juil - 2:03


Préfère ce que te souffle l'intuition à ce que tu as fait et refait dix fois dans ta tête.
@Ellie Turner

Un dîner en famille, des retrouvailles qui tombent à l’eau. Si tu avais sur que ça se passerait ainsi tu n’aurais très certainement pas pris part à cette soirée. Tu t’en serais passé volontiers. Pour une fois que ce ne sont pas tes frangins qui foutent un peu le bordel... Non, ce soir c’est toi et Ellie. Tu fais bien la paire avec elle, toujours aussi fidèle à vous-même. Tu hausses les sourcils, elle a bien changé. Tu oses prendre sa défense et afficher son père devant tout le monde et même pas un merci. Ferme la la prochaine fois jay. Ça ne va pas s’arrêter là. Ellie, la jolie blonde caractérielle se lève de sa chaise et quitte la table. Ne se privant pas pour te piquer ton verre de vin que tu venais tôt juste de remplir. « Je t’en pris » répondais-tu alors qu’elle n’avait pas demander la permission ou quoique ce soit. Tes lèvres s’étirent, t’as envie de rire un peu en voyant cette situation. Mais au fond tu ne ris pas. Non, au fond de toi, tu as une humeur bien différente de ce que tu montres à la surface. Tu soupires bruyamment. Un silence de mort vient s’installer dans la salle et tu finis par rompre celui-ci en poussant ta chaise et en te levant jetant légèrement la serviette que tu avais sur les genoux. Toi aussi tu quittes la table. Mais toi tu ne dis rien, tu sens bien les regards qui se posent sur toi. Tu sais qu’à cette table, tout le monde n’est pas coupable. Mais ce soir, tu n’as envie de parler à personne. Il vaut mieux te laisser seul et redescendre un peu si tu ne veux pas débouler dans la salle et faire un massacre. Un bon verre de vin et une clope ne te fera pas de mal. Tu te gènes pas pour aller te servir un autre verre et sortir dans le jardin, t’asseyant sur les marches devant toi. La nuit te fait du bien. Cette pénombre, cette douce clarté dans le ciel, la lune, les étoiles, l’univers. C’est le tiens, rien de mieux pour te faire oublier tes soucis. Tu penses à autre chose, ton esprit divague et commence à examiner le ciel étoilé.

« Merde... j’ai plus rien. » non ton verre est vide et t’as pas mis longtemps avant de le boire totalement. Tu te relèves après avoir balancé ton mégot de cigarette et tu retournes à la cuisine te servir un autre verre. Tu hésites un moment avant de filer discrètement à l’étage. Un endroit que tu connais bien. La salle de bain est immense, tes mains passées sous l’eau pour enlever cette odeur de clope. Alors que tu t’apprêtais à descendre, tu t’arrêtes devant la porte de la chambre d’ellie. Tu entends râler. Ça te fait rire. Est-ce l’alcool qui commence à doucement faire effet ? Sûrement. Tu finis alors par frapper et rentrer dans la pièce. Tu as entendu sa dernière phrase. « Je te le fais pas dire. » tu souris en rangeant une de tes mains dans la poche de ton pantalon et en buvant ton verre de l’autre. « Tu me dois un verre de vin Turner. Et derien pour avoir pris ta défense devant ton padré » l’alcool que tu as dans le sang, te rend plus « joyeux ». T’es même pas en colère ou quoi, si tu avais été sobre, tu n’aurais pas hésité à l’engueuler.
Revenir en haut Aller en bas
 
24 Décembre 2017 (Jay)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» 14 Décembre 2017
» Japan Touch 19 : 2 et 3 décembre 2017
» décembre 2017
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

DIRTY OLD TOWN. :: get a Flash Back-
Sauter vers: