Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 we forget who we are. (theobald) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
se déhanche dans son string à fleurs
avatar
name : fy'cls
avatar : o'brien, ultraviolences € : 192 posts : 384 joker : 1
multicomptes : La mère parfaite, la mère cool mais aussi celle qui a souffert. Cassiopeia.

âge : vingt deux ans, t'es encore jeune. T'as la vie devant toi mais toi tu veux juste te souvenir des cinq dernière années.
métier : T'es le propriétaire du guinness au centre ville, c'est grâce à ça que tu gagnes ta vie. Sinon tu serais surement à la rue à l'heure qu'il est.
Côté coeur : Tu te souviens plus du passé, tu sais rien des cinq dernières années mais t'as rencontré cette fille. Elle est plus âgée que toi mais tu t'en fous. Elle te plait et c'est tout ce qui compte.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t136-just-to-remind-myself-of http://dirtyoldtown.forumactif.com/t173-too-good-at-goodbeys-orion Voir le profil de l'utilisateur
Messagewe forget who we are. (theobald)   Sam 16 Déc - 22:45


we forget who we are.+Theobald & Orion.

Same name same face but a different me, she didn't know what she was thinking. Didn't know her world was sinking, had her dreams written on a paper in her hand. Held on tight but she didn't understand, the love and heart that she's replacing. All the past that she's erasing. We all get lost sometimes and we forget who we are.

Tu avais échangé quelques messages avec Theobald, il t'avait demandé comment tu allais. Il avait un peu de retard sur la situation mais au fond, ce qui compte c'est qu'il se soit posé la question un jour ou l'autre. Lui et toi, vous étiez proche à une époque. Vous étiez ensemble, enfin c'est ce donc toi, tu te souviens. Tu sais qu'au fond, t'as oublié beaucoup de truc. La plupart de ta vie a disparu en fait. C'est ce qui s'est passé, cinq ans c'est énorme quand tu n'as que vingt deux ans. Tu te demandes vraiment comment tu fais pour t'en sortir alors que tu pourrais encore penser à des conneries que tu faisais au lycée. Tu sais pas comment t'aurais fini si aujourd'hui tu avais le même esprit que les autres gosses de dix-sept ans que tu vois. Tu te dis qu'au fond, au fond et bien il te reste des souvenirs. S'il ne te restait pas un seul souvenir et bien tu ne serais pas celui que tu es aujourd'hui.

Tu t'es préparé quand il t'a proposé d'aller boire un verre. Tu t'es dit qu'il serait bien que tu prennes ta douche parce que tu sortais de la salle de musculation alors tu ne comptais pas arriver tout transpirant alors que tu pouvais prendre une douche et te changer alors c'est c'ique t'as fait. Tu as enfilé un jean, un pull et puis t'as pris ta veste. T'as pris tes clefs de voiture aussi et puis tu es partie. T'as décidé d'aller directement au bar au lieu de t’arrêter acheter un truc parce que de toute façon, t'as besoin de rien. Theobald c'est plus ton petit ami, enfin surement par parce que si ça l'était tu l'aurais vu à ton chevet donc t'imagines que c'est que ton pote et ce n'est clairement pas un rendez-vous galant du coup tu comptais pas t'habiller bien et tu comptais pas non plus faire des efforts. Après tout, il te connaît depuis bien longtemps, il devrait donc savoir comment tu agis. Tu n'as pas voulu attendre dehors alors t'es rentré, au chaud et t'as commandé une bière. Tu payes gentiment ta bière, tu l'fais pas ça dans ta brasserie parce que, au final elle t’appartient. Tu l'as donc attendu gentiment assis à ta place. Tu étais bien visible depuis l'entrée, t'étais assis au comptoir alors on ne pouvait pas te rater.


what about today?
Call me up, 'cause you know that I'll be there. Hell, this is so messed up. But that doesn't mean I don't care, no. "stay the night". You whisper to me. (well you know that I can't) but you'll just cry. If I were to disagree. Take this away, take this away. You loved me last night but what about today?
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   Sam 16 Déc - 23:32

we forget who we are
Tu marchais dans la rue, une cigarette aux lèvres, ayant garé ta voiture un peu plus loin, pour finalement te rendre au Knightsbridge bar, là où vous vous retrouviez des fois, pour boire un verre, discuter, écouter de la bonne musique, surtout lorsque la scène était ouverte. C'était pour ça que tu lui avais donné rendez-vous ici. Tu ne savais plus vraiment ce dont Orion se souvenait. Visiblement, toi, tu t'étais pas dissipé de son esprit. Peut-être qu'il n'avait oublié que certaines choses, mais pas toutes, peut-être qu'il avait oublié certaines années ? Peut-être... ? Tu n'avais que des suppositions parce que tu n'avais pas questionné Haz ou Emily sur le sujet, parce que tu n'avais pas pris la peine de venir à l'hôpital quand t'avais appris pour l'accident. Ce n'était pas ta place, vous n'étiez que des amis, et pas assez proches pour que tu viennes voir comment il allait. Il y avait sûrement sa copine, sa famille, pas la peine de venir empiéter sur leurs plates bandes, et puis le temps était passé, et t'avais... oublié ? Non, même pas. Tu t'étais dit qu'il aurait pu te contacter aussi s'il avait voulu, et puis tu t'étais décidé, t'avais envoyé un message pour savoir comment il allait, comment il se sentait. Tu l'avais senti dans ses messages, un peu perdu parce qu'il te l'avouait sans honte, ça allait sans aller, alors tu lui avais proposé ce verre, parce que visiblement, il se souvenait de toi. Peut-être même un peu trop bien vu l'un de ses messages.

Tu verrais bien de toute façon, et puis ça restait un ami. Vous vous étiez quittés en bon terme à l'époque, vous aviez continué à vous voir. Alors y avait pas de raison que tu lui tournes le dos aujourd'hui. Arrivé devant la porte du bar, t'avait écrasé ta clope avant d'entrer. L'ambiance était déjà là, la musique en arrière plan, le monde qui se trouvait dans la pièce, mais t'avais rapidement reconnu le brun, assis au comptoir. T'avais donc traversé la pièce, venant poser brièvement une main sur son épaule histoire de lui faire savoir que t'étais là, avant de t'assoir à ses côtés. T'es en avance ou j'suis en retard ? que tu demandas en menant une cacahuète à tes lèvres, un sourire taquin s'alliant à tes mots. Au fond, ça n'avait pas grande importance, vous n'étiez plus ensemble, juste deux potes venus se retrouver après quelques temps de silence. Tu te tournais déjà vers le barman qui venait de vous rejoindre. La même chose. Ton regard revint se poser sur lui, l'observant sans honte, alors qu'il te paraissait... différent en quelque sorte. Peut-être un quelque chose d'autrefois et d'aujourd'hui, mais tu n'étais pas sûr. Tu fais aller, alors ? Je me suis dit qu'un endroit familier te ferait pas de mal... enfin si tu t'en souviens.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
se déhanche dans son string à fleurs
avatar
name : fy'cls
avatar : o'brien, ultraviolences € : 192 posts : 384 joker : 1
multicomptes : La mère parfaite, la mère cool mais aussi celle qui a souffert. Cassiopeia.

âge : vingt deux ans, t'es encore jeune. T'as la vie devant toi mais toi tu veux juste te souvenir des cinq dernière années.
métier : T'es le propriétaire du guinness au centre ville, c'est grâce à ça que tu gagnes ta vie. Sinon tu serais surement à la rue à l'heure qu'il est.
Côté coeur : Tu te souviens plus du passé, tu sais rien des cinq dernières années mais t'as rencontré cette fille. Elle est plus âgée que toi mais tu t'en fous. Elle te plait et c'est tout ce qui compte.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t136-just-to-remind-myself-of http://dirtyoldtown.forumactif.com/t173-too-good-at-goodbeys-orion Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   Dim 17 Déc - 21:50


we forget who we are.+Theobald & Orion.

Same name same face but a different me, she didn't know what she was thinking. Didn't know her world was sinking, had her dreams written on a paper in her hand. Held on tight but she didn't understand, the love and heart that she's replacing. All the past that she's erasing. We all get lost sometimes and we forget who we are.

Pour une fois, toi, Orion t'était en avance. C'pas un truc qui te ressemble. En temps normal t'arrives avec genre minimum 10 minutes de retard. Ce n'est pas un truc qui te ressemble mais avec tout ce que t'as subi c'est plus une connerie pareil qui va changer quelque chose à ce que tu es. En réalité toi, tu veux savoir qui tu étais réellement avant tout ça. Tu veux aussi comprendre pourquoi une chose pareille tu es arrivé. Tu sais pas si t'as oublié des trucs vraiment importants, tu sais pas si t'avais quelqu'un avant que ça t'arrive, tu sais pas si t'étais heureux. Tu sais pas non plus si t'étais quelqu'un de bien ou simplement un connard. "Oh, t'inquiète c'est moi qui suis en avance." T'allais pas lui faire croire qu'il était en retard, de toute façon ce n'était pas l'cas. Tu savais pas trop quoi lui dire, tu savais pas trop par quoi commencer et tu savais pas quoi dire non plus. Une perte de mémoire ça a des mauvais côtés et souvent c'est la seule chose que ça apporte, des mauvais moments. Il est rare qu'un homme soit heureux d'avoir perdu la mémoire. Tu connais pas vraiment des cas dans ton genre mais tu te doutes que ce n'est pas un but dans la vie de quelqu'un. Toi tu n'as jamais pensée qu'une chose pareille pourrait t'arriver parce que au fond, on s'adit toujours que ça arrive aux autres. T'as souri à Theo quand il t'a dit qu'un endroit familier te ferait du bien. Au fond, tu t'en souviens mais peut-être pas aussi bien que tu devrais. T'as surement passé plus de soirée ici que ce dont tu te souviens et tu sais que tu pourras jamais arranger ça. "Eh bien, c'est une bonne idée mais malheureusement je ne sais pas si je m'en souviens aussi bien que je devrais." T'as bu une gorgée de ta bière, tu lui as souri et puis t'as changé de sujet. Tu voulais pas parler de tes soucis, de ta perte de mémoire. C'était un sujet sensible et même si tu sais qu'au fond dans n'importe quelle conversation le sujet reviendra au même. Tu te dis que tu peux quand même essayer de parler d'autre chose avec Theo'. "Bon, du coup tu deviens quoi? J'imagine que tu m'en avais déjà parlé avant... Enfin bref." Tu as levé les yeux au ciel. Tu t'énervais toi-même. Tu t'en voulais et en même temps tu te disais que tu pouvais rien y faire.


what about today?
Call me up, 'cause you know that I'll be there. Hell, this is so messed up. But that doesn't mean I don't care, no. "stay the night". You whisper to me. (well you know that I can't) but you'll just cry. If I were to disagree. Take this away, take this away. You loved me last night but what about today?
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   Jeu 21 Déc - 18:17

we forget who we are
"Oh, t'inquiète c'est moi qui suis en avance." qu'il te répondit lorsque tu lui demandas, taquin, si tu étais en retard ou en avance. Cela ne changeait pas grand chose, l'important était que tu étais venu après tout. Il avait répondu sérieusement cette vérité alors que ce n'était pas son genre d'être en avance, il avait toujours eu tendance à arriver sur le pouce, ou à être en retard. Toi, tu laissais faire le temps, sans te prendre la tête avec la ponctualité, sauf quand c'était important. Cela ne t'aurais pas surpris que tu ais quelques minutes de retard, puisque tu avais tout de même pris le temps de fumer ta clope, de profiter de cette fumée salvatrice. T'avais pas relevé, te contentant de commander ta bière, avant de tourner ton attention vers lui. Cet Orion qui te semblait à la fois familier et différent. La ponctualité, c'était pareil, ça ne lui correspondait pas vraiment, et pourtant, il était là, en avance. Aussi laissas-tu filer l'idée que cet endroit devrait lui sembler familier, lui arrachant finalement un sourire. Le premier, peut-être pas le dernier. Le barman te glissa ta bière, il te connaissait assez pour ne pas chercher la monnaie directement. Tu paierais à la fin, comme toujours. "Eh bien, c'est une bonne idée mais malheureusement je ne sais pas si je m'en souviens aussi bien que je devrais." qu'il te répondit, laissant ton front se plisser. De ce qu'il t'avait dit, tu aurais pensé qu'il s'en souviendrait, mais non. Cela réveillait ta curiosité, le fait de savoir ce dont il se souvenait précisément, ce qui lui était resté en tête, ce qui persistait derrière ses prunelles. Tu bus toi aussi une gorgée de ta bière, avant de vouloir répliquer, après avoir réfléchi. T'aurais voulu lui poser la question de ce qu'il se souvenait précisément, mais il changea de sujet, ne te laissant pas l'occasion d'en placer une. "Bon, du coup tu deviens quoi? J'imagine que tu m'en avais déjà parlé avant... Enfin bref." Question banale, mais qui en même temps soufflait bel et bien qu'il manquait un pan d'histoire dans son crâne, et que cela semblait l'énerver, tandis qu'il levait les yeux au ciel.

Tu lui adressas un sourire taquin, pour faire redescendre cette tension que tu devinais presque, un léger coup d'épaule pour tenter de le dérider. Orion, c'est bon, c'est que moi. Auto-dérision, tu pris une nouvelle gorgée de ta bière. T'étais pas tendu, mais tu portais un regard inquiet sur ton ami, parce qu'il semblait vouloir être différent de ce que la situation lui permettait, et que ça s'avérait plus difficile qu'il le pensait. On peut parler sans prise de tête, oublie pas que j'me suis porté volontaire. Tu lui adressas un nouveau sourire, tandis que tu faisais tourner ton verre entre tes doigts. Je me répéterai sans problème si t'en as besoin. Alors de mon côté... ça dépend à quel moment ta mémoire a décidé de dérailler, mais je suis tatoueur. J'ai toujours pas percé dans la peinture, mais j'abandonne pas, tu me connais. Peut-être ? Peut-être pas ? Peut-être plus aussi bien qu'il aurait dû. Je continue à collectionner les zippo et à fumer sans doute un peu trop. A sortir boire un verre à l'occasion, à faire la fête quand on me le propose. Je continue à faire du sport. Et j'ai décidé de ralentir sur les histoires de cœur ou de cul. Tu balançais ce mensonge auquel le secret de ton histoire avec Haz te condamnait, cette brûlure familière sur ta langue, sensation presque oppressante de ne pas juste pouvoir dire la vérité. Tu ralentissais. T'étais célibataire, et pourtant tu ne baisais pas avec n'importe qui. C'était ça ta putain de vie, celle que tu présentais au monde alors que tu crevais de juste avouer à qui voudrait savoir que ça faisait cinq ans que tu l'aimais, cinq ans que tu étais avec lui, que c'était du sérieux. Mais ça m'empêche pas de draguer des filles pour le plaisir. Ton plus grand plaisir quand tu sortais, pour t'amuser, parce que t'étais incapable de ressentir du désir pour une fille, et ça tu le savais, et Orion également. Maintenant raconte-moi ce dont tu te souviens. Je sais pas si c'est recommandé de combler les trous, mais j'aimerais que quelqu'un le fasse pour moi si j'étais dans ta situation. que tu lâchas simplement, parce que tu le pensais. Tu voudrais qu'on te dise. Tu voudrais savoir. Et puis après, si cela ne te plaisait pas et que ta mémoire déraillait pour de bon, tu la changerais à ta guise.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
se déhanche dans son string à fleurs
avatar
name : fy'cls
avatar : o'brien, ultraviolences € : 192 posts : 384 joker : 1
multicomptes : La mère parfaite, la mère cool mais aussi celle qui a souffert. Cassiopeia.

âge : vingt deux ans, t'es encore jeune. T'as la vie devant toi mais toi tu veux juste te souvenir des cinq dernière années.
métier : T'es le propriétaire du guinness au centre ville, c'est grâce à ça que tu gagnes ta vie. Sinon tu serais surement à la rue à l'heure qu'il est.
Côté coeur : Tu te souviens plus du passé, tu sais rien des cinq dernières années mais t'as rencontré cette fille. Elle est plus âgée que toi mais tu t'en fous. Elle te plait et c'est tout ce qui compte.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t136-just-to-remind-myself-of http://dirtyoldtown.forumactif.com/t173-too-good-at-goodbeys-orion Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   Ven 29 Déc - 21:34


we forget who we are.+Theobald & Orion.

Same name same face but a different me, she didn't know what she was thinking. Didn't know her world was sinking, had her dreams written on a paper in her hand. Held on tight but she didn't understand, the love and heart that she's replacing. All the past that she's erasing. We all get lost sometimes and we forget who we are.

Ton ami, ton ex. L'ancienne connaissance qui va t'aider à t'en sortir. Faut dire qu'il sait te divertir, il te fait rire c'est le plus important. Tu t'es sentie con devant lui parce que tu voulais pas lui prendre la tête avec cet accident, tu t'es dit qu'il en aurait rapidement marre. "Et tu vas vite le regretter de t'être porté volontaire." T'as rigolé, le pauvre. Il va surement essayer de te dire tout ce que tu as oublié, de t'apprendre qui a gagné quel match, quel acteur a eu l'oscar ou l'awards durant les dernières années. Tu doutes par du fait que Theo serait l'mec à faire ce genre de truc. Il te ferait presque un tableau récapitulatif de ce que t'es loupé. "Oh, j'me suis arrêté au moment où on était ensemble?" Enfin, votre rupture. Quoi que, tu sais que vous n'êtes plus ensemble mais tu t'en souviens plus exactement. Tu sais que vous vous entendiez plutôt bien donc c'est ce qui compte. Il te parle de la peinture, il est tatoueur d'ailleurs, ça c'est un truc qui t'arrange. Il fume, tu n'es pas sûr d'approuver ça. Enfin, tout dépend ce qu'il fume et combien de fois ça le prend. Après tout tu n'es pas son père donc tu ne dois pas lui dire ce qu'il doit faire mais tu n'as pas non plus envié qu'il se tue la santé. Mais tu te dis que s'il fait du sport c'est qu'au fond, ce n'est pas si grave. "C'est plutôt une bonne chose alors, si t'arrête ce genre de relation." Tu te souviens pas vraiment de lui coureur de jupons, enfin tu sais qu'il avait des relations et qu'il aimait draguer mais ce n'était pas un truc qui te choquait. "Oh oui, les femmes." Toi, tu as beau être bi, Theobald il est lui gay. Tu sais qu'il en a rien à foutre des femmes et tu comprends donc pourquoi ce genre de chose le fait marrer. Tu as ri avec lui, au final ce genre de blague, c'est drôle. "J'sais pas non plus mais bon, on s'en fout au pire." Ce dont toi tu te souviens? Pas grand-chose. Tu avais à peine dix-sept ans à l'époque. T'avais même pas fini le lycée. "J'me souviens même pas de mon obtention du diplôme. En fait j'sais rien des genre... cinq dernières années? J'suis pas foutu de savoir si j'étais à la fac ou pas. Je sais que j'suis propriétaire d'un bar, que j'ai de l'argent, que j'ai mon permis et un diplôme et c'est tout en fait." C'est déjà pas mal, au moins tu sais des choses mais si tu ne te souviens pas de celle-ci.


what about today?
Call me up, 'cause you know that I'll be there. Hell, this is so messed up. But that doesn't mean I don't care, no. "stay the night". You whisper to me. (well you know that I can't) but you'll just cry. If I were to disagree. Take this away, take this away. You loved me last night but what about today?
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   Lun 1 Jan - 22:59

we forget who we are
"Et tu vas vite le regretter de t'être porté volontaire." qu'il répliqua à ta remarque, qui tentait de détendre l'atmosphère, faire en sorte qu'il ne se tente pas de paraître autrement. Ou plus simplement, normal. Qui l'était de toute façon de nos jours ? Toi-même, tu étais englué dans une histoire compliquée, fardée de mensonges pour pouvoir exister. Mais au moins, cela avait eu le mérite de faire rire Orion, de lui arracher un vrai sourire. "Oh, j'me suis arrêté au moment où on était ensemble?" fit-il remarquer, comme si c'était la nouvelle la plus naturelle du monde. Sans doute que si tu avais été en train de boire, tu aurais manqué de t'étouffer. Tu ne rebondis pas immédiatement, tu continues à lui parler de toi, de ta vie, mentant sur ta situation privée parce que c'était quelque chose que tu ne pouvais avouer, justifiant cependant la possible attitude de moine que tu t'appliquais à avoir. "C'est plutôt une bonne chose alors, si t'arrête ce genre de relation. Oh oui, les femmes." En même temps, cela te permettait de lui glisser qu'il ne se passerait rien entre vous, même si à ses yeux, vous étiez toujours ensemble. Cette nouvelle te déstabilisait légèrement, et tu n'avais toujours pas su quoi lui répondre. Alors tu lui avais juste demande de t'expliquer ce dont il se souvenait, précisément. "J'me souviens même pas de mon obtention du diplôme. En fait j'sais rien des genre... cinq dernières années? J'suis pas foutu de savoir si j'étais à la fac ou pas. Je sais que j'suis propriétaire d'un bar, que j'ai de l'argent, que j'ai mon permis et un diplôme et c'est tout en fait."

Tu l'avais écouté, lui et ces mots qui te révélaient ce qui avait été dérobé à son esprit. Environ cinq années... c'était le temps de ta relation avec Haz, et tu savais que ça te... briserais le cœur ? Comment, si tu ne te souvenais plus de rien. Comme un vide, une horreur pour l'être qui restait. Tu plissas légèrement les yeux en réfléchissant, en t'interrogeant sur sa copine, parce qu'il ne venait pas de t'en parler. Non, il se souvenait de vous, mais pas d'elle. Tu portas ton verre à tes lèvres, réfléchissant... tu voudrais qu'on te parle de Haz, tu voudrais qu'on te raconte... mais tu voudrais que ce soit lui qui le fasse, pas ton... ex ou actuel petit copain, si tu étais perdu à ce point. Tu reposas ton verre, te tournant vers lui d'un petit sourire. Au moins t'es pas à la rue et contraint de retourner chez tes parents. lui soufflas-tu, taquin, mais tu pouvais comprendre qu'il soit perdu. Tu posas ta main sur son bras, presque un réflexe, sans trop y penser, avant d'esquisser une légère grimace, puis de la retirer. Tu te doutes qu'on est plus ensemble ? Au même titre que t'es diplômé, que t'as un bar, et que t'as de l'argent, nous on s'est séparé...  sans doute à peu près au moment où ta mémoire te joue des tours. Mais ça s'est fait naturellement je dirais... et comme tu peux le voir, on se voit toujours de temps en temps autour d'un verre. Tu hésitas, une seconde, peut-être deux, avant de déposer à nouveau ton regard sur le sien, n'ayant pas vraiment envie de lui parler du monde ces cinq dernières années. Tu sais... que tu étais avec quelqu'un d'autre ?




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: we forget who we are. (theobald)   

Revenir en haut Aller en bas
 
we forget who we are. (theobald)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

DIRTY OLD TOWN. :: Knightsbridge Bar-
Sauter vers: