Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 world in my eyes // haz  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
Messageworld in my eyes // haz    Lun 25 Déc - 22:34

world in my eyes
Le mal ne s’accorde jamais aucun temps mort. Son activité malfaisante est continue, perpétuelle, inarrêtable. Quinn le sait mieux que personne. Fidèle spectateur d’une cruauté quotidienne, il assiste aux pires choses que l’homme puisse infliger à ses semblables et même à son propre sang. L’Irlandais est taillé, depuis sa naissance, à encaisser n’importe quelle situation délicate, n’importe quelle souffrance, n’importe quelle demande à l’aide. Cela fait maintenant cinq ans qu’il est au service de la population, mais seulement trois ans qu’il combat la barbarie des adultes sur leurs progénitures. Toujours il se souviendra de ce premier visage qu’il a su tirer des mains de Satan. Toujours il se souviendra de ce regard apeuré, égaré et en quête du moindre soupçon d’espoir. L’espoir, c’est ce qui les faits tous tenir. Pauvres gamins attachés à cette image que l’on veut donner des héros d’aujourd’hui. Eux aussi espèrent qu’un jour Superman passera sa cape rouge flamboyante pour venir à leur secours. A la place, ils ont la chance de rencontrer des mecs comme Quinn, certes moins charismatiques mais avec d’aussi bonnes attentions que le plus bienveillant des super-héros. Être flic dans la brigade de protection des mineurs, c’est le genre d’engagement qu’on n’est plus capable de rompre. Quinn l’a tout de suite compris, dès sa première intervention. Il ne se considère pas comme marié à son métier, il se dit simplement qu’avec tout le malheur qui hante ce monde, il se sentirait bien lâche de ne pas faire le job qui lui est demandé. Ce genre de pensées lui traversent quotidiennement l’esprit, plus particulièrement lorsque la nuit tombe. Il est du genre à penser que le noir stimule les plus sadiques, les plus organisés. Quinn est souvent incapable de dormir sereinement, pas en sachant que le mal rôde dans sa ville. Il n’est pas rare de voir son ombre arpenter les rues, tard le soir, tandis que tout Dublin, ou presque se repose dans les bras de Morphée. Ce soir encore, il n’échappera pas à la règle. Même en tant que civil, il sent que son devoir est dehors et non emmitouflé dans la couverture de son ex qu’il avait promis de lui renvoyer, en vain.

Ses semelles claquent contre les pavés de la rue assombrie par le manque de lampadaires. Personne n’est là pour l’observer ou encore pour se demander ce qu’un type dans son genre fait dehors au petit matin. Il est presque 7h, le soleil peine à pointer le bout de son nez, cherchant à se préserver de cette nouvelle journée hivernale qui ne tardera pas à débuter. L’air est humide et glacial à la fois. Cela fait grelotter l’Irlandais qui s’est seulement décidé à sortir avec un sweatshirt à capuche noire. Sa journée avait été longue, tout comme la nuit qu’il venait de terminer dans les rues de la capitale irlandaise. Il sait déjà où il clôturera son escapade nocturne. Son estomac crie famine, cela le fait soupirer. Quoi de pire pour passer inaperçu ? Rapidement, il se dirige vers un établissement qui sert un des meilleurs petits déjeuners de la région. Lorsqu’il pénètre à l’intérieur, le regard de la serveuse vient le mettre mal à l’aise. Il lui esquisse un léger sourire avant de prendre place dans le fond de la salle. Le siège vide qui se trouve devant lui sera bientôt occupé par un individu que l’Irlandais à l’habitude de voir lorsque les choses vont plutôt mal pour les gamins qu’il vient secourir. Pas très réjouissant, c’est vrai. Il n’est pas rare que les deux hommes se rencontrent pour parler travail, météo et tout ce qui a, au final, très peu d’importance. Quinn ne connaît rien de ce garçon qui à première vue paraît tout aussi réservé que lui.

@haz donnelly
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: world in my eyes // haz    Mar 26 Déc - 19:00

(désolée grosse flemme du code/chercher un gif)

la nuit est encore reine, alors que les urgences sont calmes. pour une fois. dernières heures de gardes, bien souvent les plus compliquées pour tous. tu somnoles, dans la petite salle commune, une tasse de café vide devant toi alors que ta tête repose sans aucune grâce dans le creux de ta main, coude sur la table. t'as mal au dos d'être dans cette position et tu luttes contre l'envie de t'endormir, mais t'as pas trop le choix. de toute manière, ta petite sieste n'aurait pas duré bien longtemps. panique dans les couloirs, alors que la porte claque et que tu sursautes sur ta chaise. tu ne tardes pas à te lever, au pas de course, parfaitement réveillé en quelques secondes à peine. c'est ça que t'aimes, dans ton boulot. l'adrénaline, ne jamais savoir quand sera le prochain admis, la prochaine réelle urgence et pas juste l'oncle de la famille qui a mal au ventre parce qu'il a un peu trop bu. tu récupères la fiche d'admission qu'on te tend alors que tu continues de marcher. un gamin tombé dans les escaliers. et pas juste d'une marche ou deux. tu te mords l'intérieur de la joue, pas forcément le plus doué avec les plus jeunes, mais tu t'en fiches bien. tu fais de ton mieux au quotidien, alors que tu t'accordes quelques respirations pour reprendre ton souffle. tu rentres finalement dans la petite pièce, tombant nez à nez avec les parents inquiets et l'enfant dont les yeux sont encore rouges et humides. tu t'empresses de rassurer les deux adultes, avant de te mettre au travail. un gaz anesthésiant (et hilarant) et quelques points de sutures plus tard, il ne s'agit que d'un mauvais souvenir. tu retires les gants que tu as utilisés et termines de rassurer les parents, dressant une ordonnance pour éviter que tout ça ne s'infecte. tu souris chaleureusement à la petite famille malgré ta mine fatiguée, alors que ta garde se termine quelques minutes plus tard.

le soleil tente tant bien que mal de se frayer un chemin dans les rues de dublin, alors que tu te rhabilles, ton alliance glissant autour de ton doigt, alors que tu envoies un rapide message à quinn, que tu ne va pas tarder à rejoindre. un ami ? sans doute. en réalité, vous vous croisez de temps à autre, quand il se retrouve à accompagné un des gamins avec qui il bosse aux urgences. pas totalement joyeux, mais ça ne t'as jamais dérangé, c'est ton job après tout. mais c'est souvent assez compliqué, pour les autres. tu enroules ton écharpe autour de ton cou et t'enfonces dans les rues de dublin, un vent froid te faisant frissonner sans trop que tu ne puisses le contrôler. petit établissement bien sympathique, qui sert de très bons petit-déjeuners, alors que sept heures sonnent au loin. tu pousses la porte de l'établissement, offrant un petit sourire à la serveuse, alors que tu remarques sans mal l'homme au fond de la salle. salut. tu souffles en retirant ton écharpe et ta veste, avant de t'installer. tes doigts glissent contre ton visage, fatigue qui s'y lit facilement, trop facilement sans doute. comment tu vas ? tu demandes finalement. questions banales, qu'on pose sans trop réfléchir. automatisme. c'est un peu ça, avec le jeune homme, tu ne le connais pas, au fond. tu viens glisser tes doigts dans tes cheveux, offrant un petit sourire au brun tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
 
world in my eyes // haz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

DIRTY OLD TOWN. :: Grafton Street-
Sauter vers: