Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageOur worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 2:49

Our worlds have collided
Une fête, chez vous. T'avais soufflé l'idée à Opale, elle l'avait terminée, comme si vos esprits étaient connectés. Ce n'était ni la première, ni sans doute la dernière fois, que cela se produisait. Vous aviez toujours eu cette facilité à vous comprendre, à presque anticiper ces échanges parfois, comme si vous saviez en même temps ce que l'autre allait dire. Certains trouvaient ça flippant, pour toi, c'était juste normal. Tu la connaissais peut-être un peu trop Opale, sans même jalouser ses amitiés ou inversement, laissant une confiance parfaite s'écouler entre vous. Mais au fond, l'idée d'une soirée, n'importe qui l'aurait eu à la pensée d'avoir la maison pour vous seuls, alors que votre mère quittait la ville temporairement. C'était l'occasion de faire la fête à domicile, d'inviter vos amis, et même peut-être plus encore, dans la mesure du raisonnable, fallait pas non plus que la maison ne ressemble plus à rien le lendemain matin. Mais disons que tu avais bien l'intention de boire et de t'amuser, et ce sans restriction. Vous l'aviez préparé cette soirée, invité tout le monde, des amis proches à ceux qui l'étaient un peu moins, ceux qui s'avéraient être des amis d'amis, et ça avait commencé à grossir le nombre d'invités, sans non plus que ça déborde trop. La musique résonna rapidement, l'alcool s'égara dans les verres, mais surtout à tes lèvres, tandis que tu passais un bras autour des épaules de Shane pour lui raconter une connerie sans importance, parler d'une fille, d'un mec, de n'importe quoi, et tu aurais oublié lorsque le jour repointerait son nez. Parce que c'était juste sur l'instant, alors qu' instinctivement, tu cherchais Opale des yeux, comme pour t'assurer qu'elle allait bien. Tes iris ne tardèrent pas à la trouver, en train de discuter avec son meilleur ami, Haz. Et ce fut presque sans y penser que ton regard dévia, venant s'attarder sur lui... T'avais déjà pensé à ses lèvres, comme un aveu que tu ne ferais jamais. Parce qu'il était juste le meilleur pote de ta sœur, que fantasmer sur ce que tu ne pourrais jamais avoir ne signifiait pas que tu voulais le glisser aux oreilles indiscrètes. Sûrement pas, tout comme tu n'irais pas avouer qu'il s'était déjà glissé dans tes rêves.

A la place, tu adressas un léger sourire à Opale qui venait de capter ton regard, avant d'écouter ce que ton meilleur ami était en train de te dire. Déjà, tu vidais ton verre d'une oreille distraite, avant de laisser un rire ponctuer ce qu'il venait de te dire, ton attention irrémédiablement attirée ailleurs. Loin des fantasmes inavouables, ceux qui ne se produiraient jamais, parce que c'était ainsi. Tu allas te resservir... le premier verre d'une longue série, dansant un peu trop près sans doute de certaines personnes, filles, garçons, sans état d'âme, sans réelle réflexion. Juste t'amuser. Et le temps s'écoula à mesure que le sang dans tes veines se voulait alcoolisé. Mais au fond, tu savais que tu ne prendrais pas la route, que tu pouvais finir par terre sans l'ombre d'un remord, que ta jumelle gérerait si nécessaire. Tu t'appuyais contre le mur par instant, tandis que tu avançais dans un couloir qui menait à la porte de la cave, là où se trouvait d'autres bouteilles que l'on t'avait réclamées. T'avais l'impression que ta maison débordait de monde, que tu allais croiser un être à chaque détour, même si la majorité se trouvait dans le salon, certains s'étant malgré tout dissimulés pour mieux s'embrasser, et plus encore. Tu ricanas en bousculant un couple pour finalement les dépasser, et tourner... manquant de percuter une tête blonde. Tes doigts se pressèrent contre son torse pour te retenir... le retenir... t'étais pas vraiment sûr, tandis que tu baissais les yeux sur celui qui se trouvait devant toi. Tes lippes s'étirèrent d'un léger sourire en le reconnaissant, Haz... comme une mauvaise blague, ton regard venant s'attarder sur ses lèvres, tandis que tu finissais par faire glisser les tiennes entre tes dents, les mordillant brièvement. Tu me cherchais ? Ou p't'être que c'était moi ? que tu soufflas en l'incitant à reculer contre le mur, un pas, il n'y avait pas eu besoin de plus pour que le blond se retrouve entre la pierre et ton corps. Ton esprit ne voguait plus que dans sa direction. T'avais oublié les boissons, comme si t'avais sombré dans l'un de tes songes, et que tu pensais qu'il n'y avait plus aucune conséquence. Sans y penser, sans réfléchir, tes traits s'inclinèrent sans prévenir, tes lèvres venant s'emparer des siennes, goûter cette saveur dont tu avais déjà rêvé, et qui pourtant te semblait plus délicieuse que dans ton souvenir. Improbable aveu que tu savais que ce n'était pas un songe, que ton corps se pressait réellement contre le sien. C'est meilleur que dans mes rêves... soufflas-tu en interrompant brièvement cette errance de tes lèvres, la découverte de cette saveur qui pourtant laissa tes lippes revenir s'égarer contre les siennes.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 14:06

Our worlds have collided
- 2012 -
quand opale a débarqué chez toi il y a quelques jours pour te dire qu'elle organisait une fête avec son frangin. t'as accepté. évidemment, que t'as accepté d'aller à une fête organisée par ta meilleure amie et son frangin. son, bordel de frangin bien trop sexy à tes yeux. mais pour être honnête, ça ne t'as pas empêché de t'y rendre tout de même. tu connais pas trop mal de monde, des amis d'opale, plus ou moins proches. la maison des jumeaux est remplie de monde, la musique bat son plein et l'alcool ... l'alcool coule à flot. ce qui, en soit est totalement normal. mais ils ne font jamais les choses à moitié. après tout, ils sont toujours deux. tu retiens un petit soupir, arrivant à te frayer un chemin vers ta meilleure amie. t'as pas mal bu, mais tu te sens carrément bien. tu fronces un peu les sourcils quand elle te glisse que son frère t'observe et tu peu pas t'empêcher de te retourner, mais il est en train de parler avec un autre mec. et tu sais pas totalement ce qu'il se passe dans ton esprit. tu dois avouer que t'en as aucune foutue idée. il est clairement canon, son frangin. et ... vraiment ton genre. mais tu peux pas, ça fait des années que tu fais en sorte de ne pas flancher, d'être un gamin parfait, paumé dans une sexualité qui n'est pas la tienne. mais theo, il te pousse dans tes retranchements depuis plusieurs mois déjà. et ... et t'en sais rien, bordel. tu retiens un petit soupir et te diriges vers l'arrière de la maison pour fumer une clope. tu profites de ses quelques minutes pour essayer de recentrer tes pensées. mais c'est compliqué.

quand tu rentres à nouveau dans la maison, tu as comme objectif de rejoindre opale dans le salon, mais ton chemin est brusquement arrêté dans le couloir, quand tu rentres dans quelqu'un. tu relèves la tête et ton regard plonge dans celui de theo. ces doigts ont déjà glissé contre ton torse et t'empêchent globalement de bouger. tu me cherchais ? ou p't'être que c'était moi ? tu te pinces délicatement les lèvres. oh salut. tu souffles en te pinçant délicatement les lèvres. t'as l'impression que le temps se suspend autour de vous et ton dos heurte le mur sans que tu ne t'en rendes compte. soudainement, t'en as plus grand chose à faire d'opale et d'essayer de la rejoindre au salon. tu fermes les yeux quelques secondes alors que ses lèvres sont contre les tiennes. une de tes mains glisse dans sa nuque. tu rouvres délicatement les yeux, tes doigts glissants contre son dos. c'est meilleur que dans mes rêves... j'suis totalement d'accord ... tu souffles à quelques centimètres de ses lèvres, ne te privant pas de répondre à son étreinte et glisser tes lèvres contre les siennes. moment suspendu. tu serres ses mèches entre tes doigts, te pressant toi aussi contre lui. inconsciemment ou consciemment ... t'en sais rien. t'as soudainement oublié tout le monde à quelques mètres de vous, ta meilleure amie, le fait que n'importe qui pourrait vous voir. tu t'en fiches, tes lèvres travaillent sans relâche contre celles de theo. bordel que c'est bon. elle est ou ta chambre ? tu souffles entre deux baisers. et ce soir t'as décidé d'envoyer chier ta bonne conscience et l'idée que ton père soit un jour au courant de cette histoire. marre de devoir faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 15:54

Our worlds have collided
Volutes d'un rêve qui semblait t'entourer, les effets de l'alcool sans doute, et pourtant, tu semblais plus conscient que tu ne l'avouais, de cette réalité qui laissait tes doigts ressentir le tissu de son tee-shirt, de la saveur de ses lèvres contre les tiennes, de la chaleur de sa langue, de ses doigts sur ta nuque. Pourtant, ça en avait tout l'air, malgré le frisson qui s'évada sous cet effleurement qui chutait petit à petit, parce qu'il ne te repoussa pas comme tu aurais pu t'y attendre. A la place, il répondit à tes propres mots sous la saveur...  j'suis totalement d'accord ... de ces songes que vous aviez peut-être partagés. A moins que ce n'en soit un, mais tout semblait plus intense que dans ces chimères qui peuplaient certaines de tes nuits, alors qu'il te rendait ce baiser que tu avais initié, ses doigts s'égarant dans tes cheveux, son corps préférant ta chaleur à la fraicheur du mur. Tes pensées semblaient s'être dissoutes, évaporées, toi qui te moquait de ces autres couples une seconde plus tôt, voilà que tu agissais de la même manière, tel un idiot. Tes doigts venant se glisser sur sa taille pour intensifier la proximité de vos êtres, tandis que tu te noyais à ses lèvres délicieuses, t'arrachant un soupir. Putain, que t'adorais ça, sombre addiction de ces secondes, alors que tu t'abîmais contre lui. La musique résonnait toujours, ambiance tacite qui fredonnait, étouffait le moindre souffle dérobé, et la pénombre du couloir jouait à vouloir te faire perdre tout repère. elle est ou ta chambre ? qu'il te souffla, te ramenant brièvement sur la terre ferme. T'avais presque envie de rire, un sourire venant esquisser tes lèvres qui reprenaient pourtant possession des siennes, à moins que cela soit l'inverse, tu ne savais pas trop. Mais ce que tu réalisais, c'était que t'étais dans le couloir, et qu'il avait au moins la logique de vouloir un endroit plus discret. Et cela ne signifiait qu'une chose... T'étais pourtant pas le genre de mec à sauter sur tout ce qui bougeait, t'avais eu des histoires, plus ou moins longues, mais rarement des coups d'un soir, sans lendemain. Mais là, contre Haz, t'avais l'impression que ce n'était que ce que le destin avait toujours voulu, cette improbable réalité qui se dessinait pourtant, sous le désir que tu sentais similaire au tien.

Suis-moi. que tu soufflas contre ses lèvres, tes doigts revenant s'attarder sur son tee-shirt, pour s'y agripper, et le tirer tandis que tu t'éloignais de lui pour l'entrainer avec toi, qu'il suive le mouvement. Tu l'entrainais dans le couloir, les autres couples trop occupés à se lécher la figure pour faire attention à vous, l'alcool aidait sans doute, et puis au fond, vous ne faisiez que marcher. Putain, t'avais encore ta main qui frôlait les murs par instant, tandis que tu faisais apparaître la clé de ta chambre, dont t'avais pris le soin de verrouiller la porte avant le début de la soirée, pas très emballé à l'idée que certains viennent salir tes draps pendant ton absence. Puis tu collas ton front contre le battant lorsque tu arrivas devant ce dernier, conscient de la proximité de celui qui n'avait pas renoncé à te suivre dans ce dédale, alors que tu actionnais la serrure, et entrait en même temps que la porte s'ouvrait. T'attendis qu'il entre à son tour pour le repousser contre celle que vous fîmes claquer dans la manœuvre, tes doigts se plaquant sur son torse, tandis que tu reverrouillais la serrure de ton autre main, un sourire sur tes lèvres. T'avais pas envie de lui demander s'il regretterait demain, ou si ça allait gâcher un truc, tu ressentais juste ton palpitant qui semblait hurler ton désir pour lui, et tu vins lui dérober ses lèvres à nouveau. Incapable de mettre un terme à tout ça, parce que tu l'avais sans doute un peu trop désiré, un peu trop imaginé. Tu te cramponnas à son tee-shirt, l'attirant plus étroitement contre toi, avant de laisser tes doigts s'égarer sur sa taille, et tirer sur le tissu pour le faire remonter, basculer par-dessus sa tête, tes paumes venant s'attarder sur sa peau, chaque parcelle pressant avidement sa peau. Tes lèvres n'avaient que trop brièvement abandonné les siennes pour ne pas les avoir déjà retrouvées.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 16:40

Our worlds have collided
la situation t'échappe totalement. y'a quelques minutes t'étais en train de fumer dehors, seul, en essayant de rassembler tes pensées et de ne pas penser au frangin bien trop sexy d'opale et maintenant ... t'es en train de l'embrasser comme si ta vie en dépendait, tout simplement t'en crève d'envie depuis quelque temps déjà, et que tu te retiens de lui sauter dessus depuis le début de la soirée. et ... bordel. tu pensais pas que ça allait se bousculer tellement dans ton esprit, alors que tu te retrouves coincé entre le mur et son corps, ce dernier se pressant délicieusement contre le tien. t'as bu et t'as plus rien à foutre des gens qui vous entourent. de toute manière, la quasi-totalité des personnes présente dans ce couloir sont occupées à se lécher les amygdales - et tu dois avouer que vous en fait parti, avec theo - et ne font pas vraiment attention à ce qui se passe autour d'eux. et, quand bien même quelqu'un remarque que vous vous embrassez ... t'es pas le seul blond présent dans cette baraque. tu pourras toujours nier. ouai. tu t'en fiches bien, maintenant, d'être vu ou pas. les doigts de theo s'accrochent à ta taille et t'as l'impression de suffoquer alors qu'une délicieuse sensation s'empare de toi. ouai. et tu le désires beaucoup trop, d'un coup. suis-moi. tu opines, te pinçant délicatement les lèvres, ne manquant pas de suivre theo dans les couloirs, ton regard planté dans son dos, glissant jusqu'à ses fesses sans honte. et, bordel. t'as vraiment beaucoup trop bu pour te laisser aller de cette manière. tu laisses theo ouvrir la porte de la chambre, le suivant bien trop rapidement sans doute.

tu te retrouves de nouveau contre une surface dur. la porte, entre autres. la main du brun sur ton torse, t'entend vaguement le bruit de la serrure, mais t'es bien trop occupé à explorer la cavité buccale de theo avec ta langue plutôt que d'y penser totalement. t'as beaucoup trop chaud, soudainement, et le fait d'être dans une pièce isolée, fermée, loin du monde termine de te donner envie de lui. bordel de merde, ça fait vraiment longtemps que t'as pas eu ce besoin que de toucher un autre garçon et ... c'est tout. tu le laisses retirer ton haut, te détachant quelques secondes de ses lèvres avant de les capturant de nouveau, tes propres doigts sur son torse, le poussant à se reculer. pas question qu'il prenne le dessus trop longtemps. tu le fais basculer sur son lit, grimpant par-dessus ses hanches, t'occupant bien rapidement de retirer son haut. tu fronces légèrement les sourcils, relevant la tête. on est d'accord que t'en as aussi envie ? tu souffles dans un élan de lucidité, alors que tes doigts le maintiennent toujours contre le matelas. et t'as pas la patiente d'attendre sa réponse, ton bassin poussant contre le sien malgré vos vêtements, laissant la chaleur envahir ton corps et l'envie se faire un peu plus pressante encore.
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 17:31

Our worlds have collided
Vos lèvres revenaient s'épouser, vos langues s'entrelacer, tu le désirais, tu le savais, et t'aurais pas rêvé de lui dans des situations trop semblables si ce n'était pas le cas. T'aurais pas embrassé le meilleur ami de ta sœur, si t'avais pas assez bu pour te convaincre que ça n'avait aucune importance s'il venait à te rejeter. Parce que tu pensais qu'il le ferait, mais à la place, il avait demandé ta chambre, et à présent que vous vous y trouviez, la porte close, pièce devenue hermétique, étouffant vaguement la musique qui résonnait pourtant dans la bâtisse. Comme si vous vous trouviez dans un film... ou dans l'un de tes nombreux rêves. T'avais retiré son tee-shirt, avant de revenir l'embrasser, dévorer ses lèvres, tout en te lovant contre lui. Tu sentis ses mains sur ton torse, alors qu'il te poussait à reculer, et que tu te laissais faire, alors qu'il finissait par te pousser sur ton propre lit, ton dos heurtant mollement le matelas qui venait d'amortir ta chute. Et tu laissas un sourire ébaucher tes lèvres tandis qu'il grimpait sur toi, tes doigts venant doucement capturer son postérieur. Mais il t'en empêcha rapidement, venant t'aider à retirer ton tee-shirt, peau mise à nue, égalité tacite qui dévoilait ton torse, tandis que tu lorgnais sur le sien. Il te plaisait, cette fine musculature que tu aurais pu facilement redessiner avec envie, lui et ces mains qui te plaquèrent à nouveau sur le matelas, comme pour t'empêcher de reprendre les choses en mains. Et c'était là que cela divergeait de tes rêves, là que la réalité se voulait plus intense, différente. Que tu risquais de perdre le contrôle au profit de ces instants. on est d'accord que t'en as aussi envie ? Tu laissas un rire s'esquiver de tes lèvres à sa question, alors qu'il dévoilait sa force, te laissant persister contre le matelas.

T'allais ouvrir les lèvres, laisser des mots s'en échapper, lorsque ce ne fut qu'un soupir qui vint y trépasser sous la pression de son bassin contre le tien, la démonstration de vos désirs pressée l'une contre l'autre. Putain, c'était pas assez clair comme aveu ? T'aurais pu ajouter que tu ne l'aurait pas amené dans ta chambre sinon, que tu ne l'aurais pas embrassé à l'origine. Peut-être qu'il te soufflait clairement la position qu'il comptait tenir dans cette étreinte. Et tu sentais cette chaleur familière dans ton bas-ventre, qui concèderait n'importe quoi à cet être que tu laisserais te dominer sans l'ombre d'une hésitation si cela te permettait de l'étreindre. Parce que t'en doutes ? que tu soufflas, juste, incapable de plus à cette seconde, ton cœur trébuchant, ta respiration s'assourdissant, alors que tu soulevais légèrement ton bassin contre le sien sous une caresse insidieuse, lascive invitation. L'envie de le renverser te tenaillait, pour que tu puisses venir le lui prouver, ce désir ancré au fond de ton être qui te consumait à cette seconde comme un incendie que tu ne saurais comment éteindre. Il avait cette saveur d'interdit, ce parfum d'improbable, qui te laissa glisser ton bras derrière sa nuque pour l'attirer à toi une nouvelle fois, à défaut de pouvoir t'échapper autrement de ce matelas. Tu vous fis néanmoins basculer, tes lèvres venant dévorer les siennes, ton bassin se pressant contre le sien malgré les vêtements que vous portiez encore, tes jambes entre ses cuisses. Tu te doutais qu'il ne laisserait pas les choses ainsi, que la victoire tu la lui cèderais sans remord, qu'il recommencerait, car tu le savais, ton être brûlait de ces instants volés. Rêve éveillé au contact dévorant. Tu sens pas... comme j'ai envie de toi. Juste un soupir contre sa peau, alors que tes lèvres dérivaient sur sa gorge, tes doigts se cramponnant à sa taille.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 18:29

Our worlds have collided
la chaleur grimpe d'un rang quand vous vous retrouvez tous les deux enfermés dans la chambre du brun. et t'aimes beaucoup trop ça. t'aimes sentir son corps pressé contre le tien, t'aimes le sentir te déshabiller, retirer ton t-shirt pour te laisser torse nu. t'aimes sentir tes doigts glisser contre ta peau, ses lèvres t'embrasser sans s'arrêter. tes doigts agrippent ses mèches, tu te presses contre lui et ne tardes pas à prendre le dessus, poussant le brun sur son propre lit, ne tardant pas à grimper sur lui, commençant par retirer son haut à ton tour. tu observes ton torse sans te gêner. il est beau, tout simplement. tu effleures ses muscles du bout des doigts, avant de froncer légèrement les sourcils. ta question te semble débile, s'il n'en avait pas envie, il ne serait pas venu te rouler une pelle au beau milieu du couloir. tu viens rouler des hanches, pressant ton bassin au sien, tes mains sur son torse le gardant plaqué au matelas. et malgré toutes ces couches de vêtements, t'as aucun mal à sentir son envie presser contre la tienne. parce que t'en doutes ? tu hausses vaguement les épaules, le regard amusé et taquin. j'sais pas autant t'es puceau et tu vas te dégonfler. tu souffles en riant, recommençant ton mouvement de bassin, alors que tu laisses un petit soupir de contentement s'échapper de tes lèvres. ça fait bien trop longtemps. et t'es pas certain qu'il imagine c'qu'il t'offre à ce moment précis. le simple plaisir d'une partie de sexe bourré, mais ça fait des années que tu t'en prives pour ta propre survie au près de ton père.

tu retiens un petit grognement en te retrouvant sur le matelas, pourtant, tu ne te prives pas de répondre à ses lèvres pressées aux tiennes. une de tes mains vient agripper ses fesses, alors que la seconde investit son torse, le caressant lascivement, pressant son bassin contre le tien. tu retiens un petit bruit. tu sens pas... comme j'ai envie de toi. un sourire s'esquisse sur tes lèvres, alors que tu le repousses légèrement pour pouvoir reprendre le dessus. tu arques un sourcil et te pinces les lèvres. tu laisses un sourire taquin se dessiner sur tes lèvres, alors que tu viens glisser ta main dans son pantalon et son boxer. tu te mordilles la lèvre, accentuant ton geste. hm, en fait, je sens plutôt bien. tu souffles en retirant ta main tout aussi rapidement que tu l'as glissée dans ses vêtements. tu viens ensuite t'amuser avec la fermeture de son pantalon, le sourire amusé. tu termines par l'ouvrir totalement, te soulevant un peu pour lui retirer son pantalon, prenant garde à ne pas toucher à son boxer. tu souris doucement et te penches pour l'embrasser une nouvelle fois, ta langue investissant sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 21:17

Our worlds have collided
Simple question, alors qu'il venait de t'arracher un soupir au contact plus appuyé de son bassin contre le tien. Et tu le vis hausser les épaules, lisant l'amusement, la taquinerie qui brillaient dans le regard qu'il posait sur toi. j'sais pas autant t'es puceau et tu vas te dégonfler. Un rire s'entremêla à ses mots, parce qu'il n'y croyait pas. A vrai dire, ton pucelage avait disparu durant tes premières années de lycée, en compagnie d'un pote qui faisait toujours parti de ton entourage, celui qui s'avérait être l'un de ces rares coups d'un soir, selon les occasions sous l'amitié améliorée que vous partagiez lorsqu'il n'y avait pas quelqu'un d'autre dans vos vies. Aussi, l'entendre te dire une chose pareille te laissa te joindre à son rire, parce que c'était juste pas crédible. Tout comme cette seconde te certifiait que ce n'était pas la première fois pour lui non plus, ce mouvement de bassin, ce flirt, cette manière de te chercher, de te taquiner, te soufflait simplement que tu aimais peut-être un peu trop ce que cette nouvelle intimité te laissait découvrir. Cette autre facette du blond, alors que tu le faisais basculer, roulant pour te retrouver sur lui, tes lèvres étouffant les siennes d'un énième baiser, ses doigts venant s'emparer de l'une de tes fesses, l'autre s'attardant sur ta peau... avant que tes mots ne l'invitent à juste ressentir ce qu'il provoquait dans ton bas-ventre, cette chaleur tendue et familière. Tes lèvres s'attardèrent sur sa gorge, mais il te repoussait déjà, revenant inverser vos positions, te surplombant à nouveau, un sourire narguant ses lèvres, ces pécheresses qui semblaient t'inviter, te défier, faisant disparaître le léger pincement que tu venais d'y déceler. Ses doigts trop agiles se faufilèrent jusqu'à cette tension toujours dissimulée, l'intensifiant, un frisson venant t'emprisonner, alors que ton souffle se suspendait l'espace d'une seconde. Un râle sourd s'échappait de tes lèvres l'instant suivant, alors que tout ton être se tendait sous son geste. hm, en fait, je sens plutôt bien.

T'avais le cœur qui tambourinait, et t'esquissais à ton tour un sourire mi-amusé, mi-brûlant en direction du blond qui venait déjà de retirer sa main de cet endroit interdit. Celui qui ne l'était pas tant à cette seconde, t'avais envie de lui, c'était une certitude, tandis que ton imagination avait finalement été plus sage que ces secondes. Tes rêves, moins délictueux que cet instant que l'alcool venait de faire naître, bulle de désir implacable. R'vérifie quand tu veux... que tu soufflas finalement, un sourire con aux lèvres, parce que t'aimais ce que tu découvrais, t'aimais lui laisser ce contrôle, le laisser jouer avec ta fermeture, alors que tu laissais tes propres doigts redessiner son torse, glisser sur sa peau. Puis il commença à te débarrasser de ton pantalon, tes pieds virant rapidement tes chaussures, ainsi que le restant de tissu, et t'aurais aimé que la nudité soit ta nouvelle apparence à cette seconde, tandis que ses lèvres goûtaient une nouvelle fois aux tiennes. Frustration tenace, alors que ton bassin effleurait le sien, tes doigts venant se presser sur sa taille, intensifiant la caresse audacieuse qui se dissimulait pourtant encore derrière des vêtements. Tu laissas alors tes mains venir jouer avec la fermeture du pantalon du blond, t'avais envie de le découvrir, de sentir la chaleur de son corps contre le tien, tu voulais t'enfouir en lui, mais la vérité, cette nuit, serait sûrement toute autre, et cela ne te dérangeait pas vraiment. Tu faisais valser les convenances de tes songes au profit de cette réalité plus délicieuse encore. Déshabille-toi... j'veux te voir. Le toucher. Le sentir. Le baiser... ou peut-être l'inverse, tu savais plus, tu te perdais à la saveur de ses lèvres, avec que tu les possédais à nouveau de tes propres lippes, comme si c'était de l'ambroisie que tu y trouvais.




- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 21:56

Our worlds have collided

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Ven 29 Déc - 23:02

Our worlds have collided



- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Sam 30 Déc - 0:09

Our worlds have collided

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Sam 30 Déc - 2:00

Our worlds have collided



- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Sam 30 Déc - 3:02

Our worlds have collided

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Sam 30 Déc - 18:31

Our worlds have collided



- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
le moulin à parole de décembre.
avatar
name : exogenesis.
avatar : ben nordberg, morrigan. € : 801 posts : 1025 joker : 1
multicomptes : atom le petit con.

âge : tout juste vingt-six ans (25/12.) et parfois tes traits esquissent quelques années de plus, joues creusées et regard fatigué, la vingtaine entamée semble bien plus loin qu'en réalité.
métier : infirmier anesthésiste. (infirmier praticien et clinicien spécialisé en anesthésie-réanimation, médecine d'urgence & prise en charge de la douleur.)
Côté coeur : marié à opale, ta meilleure amie depuis toujours. elle a acceptée de faire ce sacrifice pour te sauver de ton père, pour préserver les apparences, alors que t'es en couple avec son frère, theobald.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t132-don-t-you-worry-child-ha http://dirtyoldtown.forumactif.com/t269-dust-till-dawn-haz Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Sam 30 Déc - 19:15

Our worlds have collided

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : spf
avatar : Harvey Newton Haydon ©BONNIE (exception sign) € : 1063 posts : 325 joker : 1
multicomptes : Cadell, le musicien brisé, l'addict baisé.

âge : Voilà 26 ans que ses pas foulent la terre.
métier : Artiste peintre inconnu, qui pour payer le loyer est tatoueur à l'alibi room. S'investit dans plusieurs associations, et gère Tackle Cancer pour Caem.
Côté coeur : Officiellement célibataire. Officieusement en couple depuis 5 ans avec Haz, le mari de sa sœur. Amoureux au cœur abîmé condamné aux ténèbres des instants volés.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t205-theobald-just-to-say-som http://dirtyoldtown.forumactif.com/t300-theobald-i-ll-stop-time-for-you Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   Dim 31 Déc - 0:08

Our worlds have collided





- Ever slightly out of reach -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB   

Revenir en haut Aller en bas
 
Our worlds have collided {THEOZ#3 - FB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Stranges Worlds
» TWO WORLDS COLLIDE ◭ (cassie&donald)
» (two worlds collide)
» Worlds : ressenssage, voyage et couchage
» [JDR/RPG] A quoi jouez vous ?

DIRTY OLD TOWN. :: get a Flash Back-
Sauter vers: