Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 Normal day (erina) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : Juliet
avatar : dasha sidorchuk @ava : morphine. - gif : tumblr € : 782 posts : 327 joker : 1

âge : Vingt-trois printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
métier : Serveuse au Parnell Bar, plus qu'un travail, une seconde chance dans sa nouvelle vie.
Côté coeur : Parfois l'amour est juste là, sous notre nez, encore faut-il s'en rendre compte...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Normal day (erina)   Mer 7 Fév - 8:48

normal day


Si Oscar avait bien un don, c'était celui de me dérider aussi rapidement qu'il m'avait mise en colère. Avec lui, c'était l'ascenseur émotionnel, perpétuellement, il pouvait se montrer vexant et tenter de se rattraper aussi rapidement quand il avait fait une bourde. Bon, ce n'était jamais de la façon la plus habile, il restait un éternel maladroit, mais au final c'est ce qui me plaisait chez lui, ça ne le rendait que plus attachant. Le pire c'était quand j'entrais dans son jeux de la provocation, comme je venais de le faire, cela menait à des discussion sans fin, à savoir qui aurait le dernier mot et donc qui serait capable de mettre sa fierté de côté. Dans le cas précis, ça ne serait certainement ni lui, ni moi le gagnant dans l'histoire mais bel et bien l'alcool, il en fallait encore peu pour qu'il mette l'un de nous, voir les deux, totalement HS.

Il m'avait fait une remarque sur mes talents cachés, je pouffais de rire, mon côté niaise ayant prit le dessus, ce qui n'avait rien de bien rassurant en soit. Je lui faisais un sourire en coin quelque peu taquin avant de préciser : " Et encore, t'as aucune idée du nombre de talents que j'ai en ma possession. " J'avais sorti cela le plus innocemment du monde, en réalité moi-même je ne savais pas où je voulais en venir, c'était l'alcool qui m'avait fait parler et l'alcool était devenu bien plus fort que ma raison. Je pouffais e rire une nouvelle fois quand il me fit une remarque sur sa galanterie tout en attrapant la balle qu'il m'envoyant, je ne sais comment. Je remplissait à mon tour les verres qui me faisaient face. " C'est vrai que j'ai rarement vu un homme aussi galant... " Lançais-je ironiquement. Le pire, c'était qu'il était capable de me croire alors qu'en réalité, Oscar ce serait le genre à se cacher derrière moi si un animal féroce surgissait de nul part pour nous dévorer tous crus. Il pouvait faire croire cela à n'importe qui mais pas à moi. " T'as raison, de toute façon la question ne se posera pas quand je t'aurais mis ta raclée... " Je ne croyais absolument pas à ce que je disais mais si cela pouvait me donner un tant soit peu la chance du débutant c'était parfait. Il m'avait fallut une longue concentration pour finalement lancer la balle bien loin du but. J'étais restée scotchée, suivant tant bien que mal sa trajectoire des yeux puis c'est avec un étonnement certain que je la voyais atterrir dans un des verres d'Oscar après avoir rebondit sur le mur. Dans ma tête c'était sûr, je m'étais découvert un nouveau don, je faisais encore mieux que les autres, je ne m'étais pas contenté de la lancer bêtement dans le verre. S'en suivit une espèce de danse de la joie, j’étais euphorique, peut-être un peu trop au vu des circonstances mais c'était une victoire personnelle. Personne ne pouvait comprendre de toute manière. En pleine danse, je perdais brusquement l’équilibre en cherchant à me rattraper à la table alors qu'un de nos spectateurs eut le réflexe de me filer un coup de main pour éviter que je me retrouve les quatre fers en l'air, en réalité, s'il n'avait pas été là je me serais tout bonnement étalée lamentablement sur le sol Je reprenais tant bien que mal l'équilibre, gardant le peu de dignité qui me restait (s'il m'en restait encore), puis je regardais Oscar, l'air taquin. " Ttt ttt ttt, pas de discussions Oscar Solheim, un point pour moi ! Rien à voir avec la chance, c'est du talent ! Alors ça t'en bouche un coin hein ? " J'avais l'impression d'avoir remporté une médaille alors que c'était simplement la chance qui m'avait filé un bon coup de pouce, mais peu importe, dans tous les cas j’aurais au moins sauvé l'honneur, c'était le principal... Mais si je pouvais gagner, ce serait encore mieux, d'ailleurs à cet instant c'était devenu le but ultime de ma vie, plus rien d'autre n'avait d'importance.


@Oscar Solheim


erina whelan
Ainsi va la vie... ▬ La vie ne te donne pas les personnes que tu veux. Elle te donne ceux dont tu as besoin, pour t'aimer, pour t'aider, pour te quitter, pour te blesser et faire de toi la personne que tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Vivre avec une fleur de trèfle.
avatar
name : spf
avatar : Julian Morris ©Lempika. € : 463 posts : 125 joker : 1

âge : 30 ans
métier : Chirurgien spécialisé en chirurgie viscérale
Côté coeur : Trop terre à terre pour tenter sa chance, assez rêveur pour garder un infime espoir.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t805-some-peace-of-mind-oscar http://dirtyoldtown.forumactif.com/t845-i-m-on-my-wave-oscar Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Normal day (erina)   Mer 7 Fév - 22:53

normal day

L'humour prend le pas sur ce léger accrochage. T'as été assez intelligent pour rectifier le tir. Elle s'amuse de chacune de tes phrases, marquant un peu plus l'ivresse qui prenait petit à petit possession d'elle. Tu secoues la tête de droite à gauche, amusé par ses réactions. Tu parais à la fois sobre et bourré. Sobre quand tu jauges ses réactions, bourré quand tu appuies les tiennes. T'as toujours été complexe. C'est à peine si tu comprends ta propre logique. "Je sais, tu as tellement de chance de m'avoir..." Sourire satisfait, tes yeux se plissent de nouveau sous ton air rieur et provocateur. A proprement parler, tu pouvais être quelqu'un d'utile pour elle. Tu étais son faux mec officiel, déjà. Toujours prêt à débarquer quand elle se permet une soirée entre filles, tu imites le rôle qu'à Peter avec toi. Le téléphone allumé à coté de ton visage quand tu te couches, à la moindre sonnerie, tu réponds en quelques secondes. En plus de ça, ton coté médecin était toujours utile quand elle était malade. Tu pouvais aisément prendre soin d'elle, à grands coups de médicaments. Quand elle confirme ta pseudo raclée, tu hausses les épaules. Tu n'aurais pas du, vu que la chance décide de la soutenir. C'est une magnifique danse qu'elle t'offre, avec autant d'énergie qui désorganise ses mouvements. Et qui te livre un nouveau sourire. Ce jusqu'à ce qu'elle manque de tomber. Tu fais un pas vers elle, persuadé qu'elle allait finir au sol. Une bonne âme décide de cependant sauver sa fierté et de la retenir. "Evite de te casser un truc, sinon ce que je t'ai prévu ne sera pas très utile." T'as rien prévu. mais tu supposes que si elle se foule un pied, tu auras moins de possibilités pour ce que tu penses être ta futur victoire. La chance allait tourner. Non? Et puis, t'aimais pas quand elle avait un problème de santé. Tu réagissais toujours excessivement. Médecin stricte, tu prenais toutes les précautions pour qu'elle se rétablisse rapidement. Un peu comme avec tes frères.

Tu attrapes ton gobelet, avalant rapidement son contenu. Tu prends quelques secondes pour rendre ta vision un peu plus nette en fixant ton regard sur ta cible. Après un rebond, la balle vient se loger dans un de ses verres. Celui à coté ce celui que tu visais initialement mais un gobelet quand même. Tu croises les bras, prenant la pause caricaturale du vainqueur. "Tu peux abandonner, j'ai passé mes soirées étudiantes à jouer à ça." Et t'en as passé des soirées deux contre deux, un gobelet de chaque coté, à lancer la balle sans qu'elle n'atteigne jamais le contenant. Ça pouvait durer une demie heure avant que l'une des deux équipes n'abandonne, en trop mauvais état pour espérer réussir son tir. C'était si long qu'à la fin, les spectateurs se lassaient. T'espérais juste pas que ça t'arrive cette fois ci. Même si, c'était le genre de situation idéale pour que cela se produise.


@Erina Whelan


    La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
    Et désolé pour ce soir, si je finis à l'envers. Après celle-là j'arrête de boire, laissez-moi juste la dernière.

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : Juliet
avatar : dasha sidorchuk @ava : morphine. - gif : tumblr € : 782 posts : 327 joker : 1

âge : Vingt-trois printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
métier : Serveuse au Parnell Bar, plus qu'un travail, une seconde chance dans sa nouvelle vie.
Côté coeur : Parfois l'amour est juste là, sous notre nez, encore faut-il s'en rendre compte...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Normal day (erina)   Jeu 8 Fév - 9:31

normal day


Lorsque Oscar me fit allusion à ce qu'il m'avait préparé s'il gagnait, je le regardais en coin, l'air dubitative. Je connaissais trop Oscar pour ne pas me méfier à ce genre de remarques, j'avais peur qu'il ait un truc derrière la tête, le genre de truc qui allait me faire ruminer pendant un petit moment et cela me donnait une motivation supplémentaire pour remporter la partie. J'avais l'impression d'être invincible, j'avais l'impression que le Dieu de la bière était derrière moi et que j'allais tout bonnement humilier mon adversaire, j'avais un surplus de confiance en moi, je ne pouvais pas perdre. Il m'avait fallut quelques secondes pour comprendre que le jeune homme avait réussi à mettre sa balle dans un gobelet du premier coup alors qu'il se plaisait à en rajouter une couche en disant que je pouvais abandonner. Je buvais le contenu de la bière après avoir retiré la balle puis je regardais mon colocataire sur un ton de défi. " Moi, abandonner ? Tu plaisantes ? C'est ton genre à toi ça, pas le mien ! " Ma fierté en avait prit un coup et j'avais l'impression que l'aura particulière que je partageais avec la bière venait de me trahir. La balle à la main, je restais fixée sur Oscar l'espace d'un instant, perdant du temps avant le prochain lancé, je commençais un peu à flipper, il fallait l'avouer. " Je te rassure, j'aurai la victoire discrète si tu veux, ça t'évitera de te sentir mal à l'aise ! " Ouais, j'avais tendance à être un peu trop grande gueule après quelques grammes, c'était plus fort que moi et ce n'était pas la présence d'Oscar à mes côtés qui allait arranger cet aspect de ma personnalité. Au contraire, le jeune homme se plaisait à me provoquer et bien sûr, je tombais dans le panneau à chaque fois, c'était un petit jeu qu'on avait toujours partagé et ce n'était pas prêt de s'arrêter. J'aurais préféré jouer jusqu'au lendemain matin que de déclarer forfait. Enfin, ça c'était dans l'éventualité ou je ne m'endormirais pas comme une masse avant, totalement assommée par l'alcool.

Je me penchais en avant, gardant difficilement l'équilibre et plissais les yeux pour tenter de viser un gobelet qui semblait devenir de plus en plus flou. Après quelques secondes de concentration intense, je lançais la balle en question et loupais ma cible d'au moins trente centimètres. Je me redressais soudainement, faisant preuve d'une mauvaise fois absolue. " Non, c'est pas juste, Oscar, tu m'as déconcentré, j'ai le droit à un deuxième essai ! " Le jeune homme s'était contenté de me regarder avec attention mais pour moi c'était volontaire, il avait cherché à me troubler et j'avais manqué ma cible à cause de lui. " Bon alors, on ne le compte pas celui-là, on est d'accord ? " Dans une ultime tentative de tourner le jeu à mon avantage, je faisais les yeux doux à Oscar, tentant de le convaincre d'être clément avec moi. Ce n'était pas réellement gratifiant mais il m'arrivait parfois d'abuser de mes charmes pour obtenir ce que je voulais, du moins quand j'étais cuite, mais généralement cela ne prenait pas sur le jeune homme, il était aussi buté que moi, le jeu était le jeu. Mais tout de même, j'espérais que cette fois il réagirait différemment, je tenais à ma victoire, ma mauvaise foi légendaire en faisant preuve.

@Oscar Solheim


erina whelan
Ainsi va la vie... ▬ La vie ne te donne pas les personnes que tu veux. Elle te donne ceux dont tu as besoin, pour t'aimer, pour t'aider, pour te quitter, pour te blesser et faire de toi la personne que tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Vivre avec une fleur de trèfle.
avatar
name : spf
avatar : Julian Morris ©Lempika. € : 463 posts : 125 joker : 1

âge : 30 ans
métier : Chirurgien spécialisé en chirurgie viscérale
Côté coeur : Trop terre à terre pour tenter sa chance, assez rêveur pour garder un infime espoir.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t805-some-peace-of-mind-oscar http://dirtyoldtown.forumactif.com/t845-i-m-on-my-wave-oscar Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Normal day (erina)   Jeu 8 Fév - 23:39

normal day

Elle s'amuse de tes dires, affirmant que tu allais plus vite abandonner qu'elle. C'est vrai qu'elle pouvait se montrer particulièrement têtue. Quand elle avait une idée en tête, elle ne voulait rien lâcher. Elle te nargue tranquillement, provoquant un rire chez toi. C'est de ça que les minutes suivantes furent rythmées. T'avais l'impression de retomber des années en arrière. D'avoir l'âge d'Erina. D'avoir encore son insouciance. Et pourtant, le temps vous séparait. Quand elle loupe son nouvel essai, elle tente d'annuler son coup. Ses yeux se font plus doux, tentant de t'amadouer. Elle sait se montrer adorable quand elle le souhaite. Tu avais conscience de tout son charme, et si tu avais eu un peu moins de caractère, un battement de cil aurait pu suffire à te faire craquer. Oui mais voilà, t'as un caractère de con. T'as un égo qui gonfle avec les années, et un sentiment de rébellion qui te colle depuis que t'as 10 ans. Rébellion particulière puisque tu as toujours été un très bon élève. T'as toujours été bosseur. Et pourtant, le premier de la classe était celui qu'on pouvait voir bourré à danser au milieu de la rue avec un lampadaire à 1h du matin. T'aimes contredire dès que tu peux. T'aimes emmerder tout ce qui bouge. Sauf tes patients, que tu prends sous ton aile. Le seul genre de situation où tu te montres responsable. Si tu sauves des vies, c'est pas pour leur cracher dessus après. En fait, tu ennuyais surtout tes amis. Une preuve d'affection aussi étrange que toi. Tu finis par reproduire ses paroles. " Ttt ttt ttt, pas de discussions Erina Whelan, un point pour moi. " Suivi d'un clin d'œil. Tu lui pointes du doigt son verre, alors que les gens autour la poussent au cul sec.

Vos échanges de balles se continuent. Longuement. Un peu trop. Les verres s'enchainent, et ta vue se trouble dangereusement quand la demoiselle a la chance de son coté. Tout comme doit l'être la sienne. Tu avais tout de même réussi à lui mettre une sacré avance. Il ne t'en restait plus qu'un à lui faire boire. Et ça faisait déjà 10 minutes que tu t'acharnais dessus. Tu jurais chaque fois qu'elle tapait le bord du verre, elle te narguait autant qu'Erina cette saloperie de balle. "Putaiiiin fais chier, je vais encore rester bloqué au dernier verre." Tu souffles, excédé. Tu prends appuie sur la table, sentant parfois ton équilibre manquer. Etrangement, t'acceptais parfaitement ton gout prononcé pour l'alcool. Et pour cet état, qui rendait tout beaucoup plus amusant. T'étais sur ton petit nuage malgré ce petit excès de colère contre l'objet inanimé. "Les yeux fermés j'y arriverais mieux." Tu pauses ta main sur tes yeux et tente un nouvel essai. "Dans tous les cas..." Tu écartes tes doigts pour la regarder. "Je vais gagner." Tu hausses les sourcils plusieurs fois, convaincu de l'issu. Ce n'était pas compliqué à deviner, vu que de ton coté, il te restait encore trois ou quatre verres à boire. "Allez, fais pas durer, bois le ce putain de verre."


@Erina Whelan


    La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
    Et désolé pour ce soir, si je finis à l'envers. Après celle-là j'arrête de boire, laissez-moi juste la dernière.

Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : Juliet
avatar : dasha sidorchuk @ava : morphine. - gif : tumblr € : 782 posts : 327 joker : 1

âge : Vingt-trois printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
métier : Serveuse au Parnell Bar, plus qu'un travail, une seconde chance dans sa nouvelle vie.
Côté coeur : Parfois l'amour est juste là, sous notre nez, encore faut-il s'en rendre compte...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: Normal day (erina)   Ven 9 Fév - 9:39

normal day


En dehors de ma fierté qui en avait prit un sacré coup, le fait qu'Oscar enchaîne les victoires n'avait certainement pas arrangé mon état d'alcoolémie. A présent, j'avais besoin de la table pour me tenir, sans quoi je prenais le risque de m'étaler lamentablement sur le sol et de dormir profondément pendant au moins 24h d'affilé. D'ailleurs, j'avais fini par enlever mes chaussures, histoire de retrouver un semblant d'équilibre. Chaussures que j'allais très certainement oublier en fin de soirée, cela ne serait pas la première fois après tout. J'essayais de me concentrer sur le jeu mais plus celui-ci durait et plus j'avais l'impression que les gobelets se faisaient la malle, s'amusant à courir sur la table pour me faire échouer lamentablement. Je ne pouvais que le constater, Oscar était bien meilleur que moi et plus le temps passait plus je savais au fond de moi que j'allais perdre. L'alcool aidant, j'avais mis ma mauvaise foi de côté, sachant très bien qu'à moins d'un miracle, Oscar remporterait la partie. Lors du son dernier lancé, la balle avait déviée, elle avait rebondit sur le rebord du gobelet avant de rentrer dedans. J'étais partagée entre la déception et le soulagement que cela se finisse, applaudissant tout de même mon colocataire en même temps que nos spectateurs. Je buvais le dernier verre difficilement, je ne savais même pas si je serais capable d'en avaler un autre. " Ouais bon ok j'ai perdu, ne m'remercie pas de t'avoir laissé gagner surtout... " Lui lançais, un sourire en coin. J'avais beau plutôt bien prendre ma défaite, ce n'est pas pour autant que j'allais avouer haut et fort qu'il était bien meilleur que moi, il ne fallait pas abuser quand même. J'étais tout de même fière de moi pour une chose, j'avais tenu bon jusqu'au bout, c'était déjà pas mal.

Cramponnée à la table, je regardais nos spectateurs se disperser, l'air blasé. " Pffff, ils auraient pu rester, genre pour nous féliciter, y'a pas de médaille ? " J'étais déçue parce que tout aussi ridicule que j'étais, c'était toujours motivant d'avoir des spectateurs, même s'il s'agissait de personnes dont j'ignorais l'existence quelques heures auparavant. Il faut dire aussi qu'en cas de chute, c'était utile d'être bien entouré, je n'avais pu que le constater au début du jeu. Je soupirais puis je contournais à la table, toujours en m'accrochant à cette dernière, pour rejoindre Oscar. Ouais, c'était un des effets de l'alcool sur moi, ça me rendait pot-de-colle et encore plus avec mon colocataire, comme par hasard. " Même si c'est d'la chance t'as quand même droit au bisou de la victoire ! " Je passais mes bras derrière sa nuque, tentant tant bien que mal de me mettre sur la pointe des pieds puis je lui déposais un gros bisou sur la joue, m'agrippant à lui à présent, à défaut de le faire à la table. J'espérais aussi secrètement qu'il oublierait cette histoire de gage qui ne m'était pas sorti de la tête malgré mon état d'alcoolémie avancé. Je connaissais trop Oscar pour savoir qu'il sauterait sur l'occasion pour me préparer un truc qui me rendrait totalement tarée et il me connaissait assez pour savoir ce qui me mettrait dans cet état. Dans tous le cas, avec un peu de chance il aurait tout oublié après avoir décuvé.

@Oscar Solheim


erina whelan
Ainsi va la vie... ▬ La vie ne te donne pas les personnes que tu veux. Elle te donne ceux dont tu as besoin, pour t'aimer, pour t'aider, pour te quitter, pour te blesser et faire de toi la personne que tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Normal day (erina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Normal day (erina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» [Recherche] Safari de type normal.
» Je cherche un pokemon tank de type normal!
» [Monotype NORMAL] Il faut que ça tanke !

DIRTY OLD TOWN. :: The Liquor Rooms-
Sauter vers: