Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 (braen) alcohol is my only friend. 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Errer comme un vagabond.
avatar
name : drvgns. aka lau(rie).
avatar : emily didonato © (ava) hoodwink (gif) tumblr (sign) valyria & r.m. drake. € : 563 posts : 290 joker : 1

âge : vingt-six ans, le quart de siècle passé, la fleur de l'âge qui s'épanouie. et pourtant la vie qui va beaucoup trop vite.
métier : elle dirige son propre refuge pour animaux depuis trois ans maintenant, ayant mis un terme à ses études pour devenir vétérinaire après son accident.
Côté coeur : mariée à son meilleur ami, haz depuis un an maintenant. pourtant son coeur est toujours à prendre, car sa relation n'est qu'une simple mascarade.
http://dirtyoldtown.forumactif.com/t683-opale-what-s-your-poison http://dirtyoldtown.forumactif.com/t743-opale-my-heart-is-nuclear Voir le profil de l'utilisateur
Message(braen) alcohol is my only friend.   Lun 8 Jan - 0:11

braen & opalealcohol is my only friend
someday
this pain
will be
useful.

Trois semaines. Et le monde qui a eu le temps de s'écrouler. Ta vie qui a basculé sans crier gare. Trois semaines. La lumière blanche. Les bips résonnant dans ta tête en boucle. Trois semaines. Et pourtant ça te semblait être une éternité. T'avais quitté l'hôpital depuis trois semaines alors que ton accident avait eu lieu mi-février. T'étais restée là-bas jusqu'à ce que l'opération soit faite, jusqu'à ce que son corps réussite à se réadapter à cette nouvelle vie. Ton corps n'était plus que l'ombre de toi-même. Un simple détritus que tu trainais, tel un boulet accroche à ta cheville. T'étais malade à en crever, le coeur en miettes, l'âme qui se dérobait. Tu voulais juste partir de ce monde, le quitter et en finir. Pourtant t'étais encore là, à fouler les rues de Dublin. Tu erres dans la nuit tombée, là où les rires et les cris des jeunes résonnent. Là où toi, tu voudrais tous les faire taire. Ecorchée vive. Tu cherches un endroit où te saouler. Où laisser l'alcool trépigner dans ton sang, prendre la place sur le sang affluant dans tes veines. Besoin d'oublier, de s'évader. Tu rentres dans le premier bar que tu vois : le Parnell. La musique grimpe à tes oreilles, laissant ton corps se vider du reste du monde. C'est comme un silence qui s'échappe, parce que la foule s'efface. Tu t'installes au bar, le regard plongé dans le vide. Tu sais pas trop ce que tu regardes quand le barman vient de te demander ce que tu vois boire. Ce que vous avez de plus fort. Tu t'en fou que ce soit de la vodka, du whisky, ou n'importe quel autre alcool. Du moment qu'il brûle la gorge et enflamme ton être. T'as envie d'avoir une dernière fois la sensation d'être en vie. Alors que tes yeux dérivent sur tes mains. Tremblantes. Désarticulées. Les cicatrices sont encore voyantes. Les bandages toujours bien présents. T'as envie de vomir à cette vue. Un relent acide montant le long de ton oesophage. Tu détestais cette vie, parce qu'on t'avais arraché à ton futur, au destin que tu voulais mener. Tu bu le premier verre sans sourciller. Laissant le liquide descendre le long de la paroi, arrachant chaque parcelle de toi au passage. Un autre. Levant ton verre, tu en pris un deuxième, puis un troisième. Jusqu'à ce que tu oublies de compter le nombre. Jusqu'à ce que ton esprit soit embrumé par les vapeurs d'alcool s'échappant. Les yeux à demi clos, le corps vrillant à la dérive. T'avais pas vu l'heure avancée, tu savais même pas que le matin approchait et que le bar allait fermer ses portes. C'est une voix fluette qui te sorti de ta torpeur. Mademoiselle, on ferme. Il faudrait que vous partiez, s'il vous plait. Glissant ton regard sur la silhouette de ton interlocuteur, t'avais du mal à percevoir. Essayant de te lever de ta chaise, tu manquas de tomber. T'étais complètement à l'ouest, tenant à peine sur tes deux jambes. Tu faisais pitié à voir et heureusement, il ne restait plus que toi et les dernières personnes travaillant. Tu te tenais au tabouret, le regard se perdant d'avantage dans le vide. Tu voulais atteindre la sortie, mais ton corps refusa, te lâchant bien avant que ta jambe ne puisse faire son premier pas. Tu te retrouvas au sol, la tête qui ne répondait plus de rien. Et puis les larmes glissèrent sur tes joues. T'étais définitivement pitoyable.


so young, yet so damaged...
at some point, you've got to realize that somethings aren't meant to work out, that some people aren't meant to be yours and that some wounds take more than a lifetime to heal.


Dernière édition par Opale Donnelly le Jeu 11 Jan - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vivre avec une fleur de trèfle.
avatar
name : Kaeh (Tiphaine)
avatar : Boyd Holbrook (freyja) € : 270 posts : 45 joker : 1

âge : 37 ans
métier : Patron du Parnell Bar, une affaire reprise depuis quelques années. Et mac pour un cas particulier
Côté coeur : Rien qui ne requiert sa fidélité
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: (braen) alcohol is my only friend.   Lun 8 Jan - 23:53

Ça avait été une soirée digne d'un putain d'enfer. Une erreur dans le planning, un barman pas loin du décès à en croire son appel, seulement Erina pour l'aider à gérer le bar. Il y avait eu un monde dingue pour un dimanche soir pourtant sans événement particulier. Heureusement que Braen était venu pour réceptionner une commande. Sinon, la soirée aurait fini en vrai chaos. Ça l'avait été quand même malgré tout ; il était pas barman, Braen. Il connaissait la plupart des boissons, savait plus ou moins ce que contenaient les cocktails. Mais pour un bar réputé pour ses cocktails originaux, ils s'étaient fait une sale réputation ce soir. C'était le souci quand on mettait le patron, en général plus habilité à la gestion et à la dégustation des alcools, derrière un comptoir... Ce fut presque un exploit qu'ils arrivent à la fin de la soirée sans avoir provoqué de grosse catastrophe. Passé minuit, tout le monde avait bien bu et les raisonnables étaient rentrés. Une heure du matin, c'était au tour des types torchés. Deux heures du matin, heure de la fermeture, il ne restait plus que cette nana qui avait été accoudée au bar toute la soirée, le regard dans le vide. Elle avait attiré l'attention du blond à un moment. Parce qu'elle buvait seule, se soûlait la gueule avec n'importe quel alcool qui ferait l'affaire. Elle n'avait pas vraiment bougé durant toutes ces heures. Il s'était vaguement demandé ce qu'une aussi jolie nana faisait ici avec son air profondément triste et ses mains bandées. Il se serait bien imaginé des scénarios s'il avait eu le temps de souffler.

Donc oui, à l'heure de la fermeture, il fut forcé de lui demander de partir. Parce qu'il avait envie de rentrer chez lui, d'aller se coucher. Peut-être de passer un peu de temps avec Astrid. Il verrait bien, mais pas tout de suite. C'était la simple constatation à voir la jeune femme s'écrouler au sol sans même avoir le courage de se relever. Pas étonnant, vu la dose d'alcool ingurgitée. Il soupira, fit signe à sa serveuse qu'elle pouvait partir et qu'il s'occupait de la situation. « Pas la peine de pleurer, se retrouver dans cet état c'est ce qui arrive quand on dévalise un bar. Allez, un peu de courage. » Il se penche à ses côtés, passe un bras sous ses aisselles pour l'aider à se relever. Mais vu qu'elle ne tiendra pas sur ses pieds, il l'entraîne vers une des chaises, l'incite à s'asseoir là. « Comment vous vous appelez ? Vous êtes capable de me dire où vous habitez ? » Ce serait un bon début pour la renvoyer chez elle. Ou la ramener, ce serait à voir. Bon sang ce que ça ne lui allait pas, de faire dans le social.


† Dancing through the night, a vodka and a sprite, a glimpse of the silhouettes. a night that they never forget  
Revenir en haut Aller en bas
 
(braen) alcohol is my only friend.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend

DIRTY OLD TOWN. :: get a Flash Back-
Sauter vers: