Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 wish you were here. (joyce) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
Messagewish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyMar 5 Déc - 19:48

Joyce Callaghanfeat scarlett johansson
will you be able to catch the leprechaun ? he's waiting for you.

identité : Anderson. Patronyme oublié, rejeté. Symbole d'une famille qu'elle a préféré fuir, ne trouvant plus sa place parmi les siens. Anderson, synonyme d'une vie brisée, envolée, rappel douloureux de tout ce qu'elle était. Callaghan, nom de son mari, de son sauveur. Nom de cet ange gardien venu la délivrer de son enfer. C'est à ce nom qu'elle répond désormais, Anderson n'étant plus qu'un vestige du passé. Joyce, prénom simple auquel sa mère tenait tout particulièrement, ne laissant pas vraiment à son mari le choix d'en décider autrement. Elizabeth. C'était le nom de sa grand-mère paternelle. C'est un honneur pour elle que de pouvoir rendre hommage à cette grande dame qu'elle aimait tant.   

naissance : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue,  sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.

C'est dans la ville qui ne dort jamais qu'elle a vu le jour, un soir chaud de juillet. (New-York, 02 juillet 1984)

origines : L'Amérique, terre des promesses envolées et des rêves oubliés. Elle a quitté l'Oncle Sam pour rejoindre Eriu, tentant de retrouver ici cette paix disparue depuis bien des années.

statut : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.    

occupation : ($$$$$), Serveuse dans un pub. Depuis des années, elle enchaîne les petits boulots, incapable de se poser, incapable de se lancer dans quelque chose de longue durée. Elle ne gagne pas énormément mais cela lui suffit. Et puis il y a quelque chose de réconfortant dans ce qu'elle fait. Il y a les confidences de fin de soirée et les anecdotes échangées. Les rires à gorge déployée et les chants irlandais.  

situation familiale : Sa famille, elle l'a laissé en Amérique lorsque l'amour de sa vie s'en est allé rejoindre les étoiles. Personne ne semblait comprendre toute sa détresse et toute sa peine. Alors elle est partie, venant réaliser ici la promesse qu'ils s'étaient faite.

arrivée à dublin : Cela fait maintenant dix ans qu'elle est ici. Elle est arrivée quand son cœur s'est arrêté, quand son monde s'est écroulé. Dublin est l'image même de son nouveau départ, de sa nouvelle vie. Ultime tentative pour tenter d'avancer.
tik tok jade 24 ans france inventé aurélie la parfaite

golden cauldron Joyce c'est la romantique et la rêveuse. C'est la douceur et la générosité. C'est l'amie de confiance et l'oreille attentive. C'est la généreuse et la compréhensive. Mais Joyce, c'est aussi le secret, le mystère. Difficile d'approcher cette biche apeurée. Il faut être patient pour gagner sa confiance, pour franchir ses barrières. Poupée mélancolique brisée par la perte de son âme sœur, anéantie par la mort de son grand amour.

Quel est ton mythe irlandais favori ?Stingy Jack. En tant qu'Américaine, Joyce est une grande amoureuse de la fête d'Halloween et Jack est l'image même de cette célébration étrange. Ce personnage n'a rien de bien attrayant mais l'idée qu'il ait pu piéger le diable à deux reprises a quelque chose de fascinant. Et puis elle se reconnaît parfois en lui. Il est cette âme qui erre sans savoir où aller. Longtemps elle a été perdue elle aussi, jusqu'à trouver l'amour à nouveau. Jusqu'à Jonathan.
Dublin est-il ton home sweet home ?Dublin devait être leur havre de paix, le commencement d'une nouvelle vie ensemble. Ils avaient des rêves plein la tête et le cœur rempli d'espoir. Mais c'est le destin cruel qui est venu s'abattre sur eux,les privant de cette utopie qu'ils touchaient du bout des doigts. C'est pour lui qu'elle est venue ici. Pour réaliser la promesse qu'ils s'étaient faite il y a des années. Pour rendre hommage à leur amour, à cette histoire unique qu'elle n'oubliera jamais. Dublin n'est pas sa ville mais peu à peu elle le devient.
(un) Le père absent. William Anderson était un homme sérieux et ambitieux. Un homme passionné par son travail. Un travail malheureusement bien trop prenant pour qu'il puisse trouver le temps de s'occuper de sa seule fille. Il l'aimait pourtant sa Joyce. Mais jamais il n'a été capable de lui montrer ou de lui dire. Trop pudique et trop rustre pour parvenir à s'ouvrir à la chair de sa chair. (deux) La mère aimante. Malgré un père absent,la jolie blonde n'a jamais manqué d'amour. Sa mère a toujours fait en sorte d'être là pour elle, comblant le vide que son mari laissait malgré lui. Douce, généreuse, attentive, autant de qualités qui font de cette femme un véritable modèle pour Joyce. (trois) La réputation difficile. On a parfois la naïveté de croire que l’argent fait le bonheur. Sa richesse n’a pourtant jamais fait le sien. Elle lisait dans leurs regards accusateurs la jalousie dévorante qu’ils éprouvaient à son égard, jugeant sa personne sans même savoir qui elle était. Elle a fait face aux critiques, aux rejets de ces gens aveuglés par l’envie. La réussite de sa famille a été son fardeau quotidien, faisant resurgir toute la médisance de ce monde. Mais il y avait lui… Lui qui la comprenait. Lui qui la soutenait. Je n’aurai jamais tenu sans toi…   (quatre) L'ami fidèle. Alexander. 9 lettres formant le nom de l'homme qui a le plus compté dans sa vie. Il était son pilier, son équilibre. Il était cet ami sur lequel elle pouvait s’appuyer, le seul à qui elle pouvait se confier. Personne ne semblait la comprendre mieux que lui. Parce qu'il vivait les mêmes choses, recevait les mêmes jugements. Leurs pères travaillaient ensemble depuis des années. Main dans la main, ils avaient construit cette entreprise si chère à leurs cœurs. Cette entreprise qui les avait pourtant éloignés de leur famille. Mais Alex était là. Quoi qu’il arrive. Quoi qu’il se passe. Tu étais là… Et c'est tout ce qui comptait pour moi. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, le jeune homme a toujours fait partie de sa vie. Pourtant à l'époque, elle ne semblait pas voir la vraie nature des sentiments qu'elle éprouvait à son égard... (cinq) Le temps des changements. Alex avait pris une place si importante dans son quotidien que la perspective qu'il ne soit plus auprès d'elle lui était inconcevable. Le duo qu'ils formaient ne semblait pouvoir se briser mais la crainte de voir les choses changer ne parvenait plus à la quitter. Le lycée était connu pour être le temps des grands changements et des nouvelles amitiés. À l'époque, tout un tas de scénarios avaient défilé dans son esprit, accentuant l'appréhension déjà bien présente au fond de son cœur. Car rien ne me semblait possible sans toi… (six) Les inséparables. Finalement, les choses ne s'étaient pas si mal passées pour la jeune fille qu'elle était. Dès les premiers jours, elle s'était liée d'amitié avec une certaine Julia. Leur complicité naissante présageait une belle relation entre les deux jeunes femmes. Elle qui n'avait toujours eu qu'Alex dans sa vie découvrait les plaisir d'une nouvelle amitié. Malgré tout, elle ne pouvait laisser le beau Jones de côté, il lui était bien trop précieux pour qu'elle puisse se passer de sa présence. C'est tout naturellement qu'Alex, Julia et elle ont fini par former ce trio inséparable. Jamais elle n'aurait pu penser que cette amitié était celle qui allait tout changer... (sept) La jalousie dévorante. Elle ne l'a pas vu tout de suite, prise dans l'euphorie d'une amitié fusionnelle et libératrice pour voir ce qui était pourtant évident. Jolie naïve qui ne semblait pas vouloir ouvrir les yeux. Alexander plaisait à Julia. Jamais elle ne l'avait considéré comme un simple ami, espérant pouvoir un jour obtenir plus de la part du jeune homme. Pourquoi ne lui avait-elle rien dit ? Pourquoi toute cette histoire était restée cachée ? Et surtout, pourquoi ça lui faisait si mal ?  Elle s'était sentie trahi lorsqu'elle avait appris que les deux sortaient ensemble, comme si tout à coup, elle ne faisait plus partie de l'équation. Julia lui avait si souvent répété qu'Alex et elle formeraient un si beau couple, qu'inconsciemment, elle avait fini par y croire elle aussi. Pourtant, son amie ne s'était pas gênée pour sauter sur l'occasion avec Alex, brisant ce trio qu'elle pensait inébranlable. (huit) Les mots salvateurs. Elle ne parvenait pas à accepter l'idylle de ses amis. Trop blessée pour oublier. Trop affectée pour pardonner. Elle n'avait plus sa place dans le groupe,  se résignant alors à imposer une distance qui lui semblait nécessaire. Parce qu'elle avait trop mal. Parce qu'elle réalisait la force des sentiments qui l'animaient. Elle était amoureuse d'Alex. Elle l'aimait depuis des années et ne semblait le réaliser que maintenant. Mais c'était trop tard... Elle l'avait perdu. Elle l'avait laissé filer. Doucement, elle avait senti les regrets l'étreindre, rendant sa solitude encore plus réelle, encore plus dure. Jusqu'à ces mots. Cette déclaration inattendue. Elle peut encore entendre sa voix prononcer ces paroles si précieuses. « Il n’y a que toi Joyce. Il n’y a toujours eu que toi… Je ne peux plus faire semblant. Je ne peux plus jouer. J’ai cru qu’en me mettant avec Julia mon cœur finirait par t’oublier. Mais c’est impossible… Je pensais m’être résigné à n’avoir que ton amitié, à n’être rien de plus à tes yeux que l’ami fidèle que j’ai toujours été. Mais je suis fatigué de mentir… Fatigué de te mentir. Je t’aime Joyce. Et je sais que tu n’éprouves probablement pas la même chose mais il fallait que tu le saches. » Les larmes dévalaient son visage de poupée alors que son cœur s'embrasait à chaque mot prononcé. Amour silencieux. Amour caché. Il avait gardé le secret durant des années... Et aujourd'hui, il avait trouvé le courage qu'elle n'avait pas. Aujourd'hui, il dévoilait ses sentiments. Leurs sentiments. Créant ainsi dans leur histoire, un tout nouveau chapitre. (neuf) Le conte de fée. Le lycée était fini et Julia ne semblait être qu'un souvenir, qu'un nom murmuré avec nostalgie. Malgré tout ce qu'il s'était passé, son amie lui manquait. Mais Joyce, elle avait gagné la plus belle des récompenses : l'amour d'Alex. C'est en vivant leur amour au grand jour qu'elle prit conscience de l'intensité de ses sentiments. Des sentiments qui n'avaient cessé de croître au fil du temps.Elle était folle de lui et ce depuis toujours. C'était peut-être un peu naïf, un peu fleur bleue, mais elle ne s'imaginait pas dans les bras d'un autre homme. Chaque jour passé à ses côtés ne faisait que confirmer davantage ce qu'elle pensait déjà. Alex était l'homme de sa vie. Et rien ni personne ne pouvait changer ça. (dix) La perte déchirante. Pourtant, il suffit d'un rien pour que tout bascule. Un appel et tout s'effondre, tout s'envole. Un appel pour briser tous vos espoirs et tous vos rêves. Un appel pour vous priver à jamais de l'homme que vous avez toujours aimé... En quelques secondes, tout ce que vous avez construit s'écroule tel un vulgaire château de cartes. Parce que ça ne tient à rien la vie. C'est fragile. C'est fugace. C'est aussi insaisissable que le temps qui nous file entre les doigts.  Douloureusement, elle découvrait l'injustice de la mort, la souffrance du deuil. Alex était mort et plus rien n'avait de sens désormais... (onze) Le besoin d'ailleurs. Elle était restée seule dans leur appartement durant des jours, des semaines. Perdue dans le silence froid de ces pièces si vides. Elle ne supportait plus leurs condoléances, ni la pitié dans leurs regards. Personne ne comprenait. Personne ne pouvait l'aider. Comment faire sans toi Alex ? Dis-moi... Comment affronter la vie maintenant qu'il n'était plus là ?Comment avancer après avoir perdu son unique source de bonheur ? Elle ne s'est jamais sentie aussi seule, aussi déboussolée qu'après sa mort. Tout lui semblait si sombre, si triste. Elle n'avait goût à rien. Il fallait qu'elle parte, qu'elle quitte cette ville aux milles souvenirs, ces rues où son fantôme ne cessait de la hanter. Ils s'étaient fait une promesse. Celle de partir vivre à Dublin et de construire là-bas le foyer dont ils rêvaient. Elle s'en est allée. Pour lui. Pour exaucer ce vœu auquel il tenait. Dernier hommage à cet homme pour qui elle aurait tout donné. (douze) La descente aux enfers. Partir, ce n'était pas ça le plus dur. Se reconstruire en revanche, l'était beaucoup plus. Elle avait la désagréable impression de repartir de zéro. De tout recommencer. Ce qui pouvait être une aubaine pour certains, était pour elle un véritable fardeau. La flamme en elle s'était éteinte. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Qu'une âme errante perdue dans la ville. Ellen'avait plus la force de se battre la belle Anderson. Bien trop meurtrie pour se remettre à rêver, à espérer. Alors elle a sombré... Elle était partie sans rien, telle une fugitive cherchant sa liberté. Vagabonde brisée qui ne sait pas où elle va. Elle a dormi dans des hôtels miteux, traîné dans des bars, rencontré les mauvaises personnes. Sans trop savoir comment, elle a fini par devenir danseuse pour l'un de ces clubs douteux et malfamés, se dénudant sous les regards lascifs de quelques habitués pour une poignée de billets. (treize) Le sauveur inespéré. Mais il y avait dans sa vie un ange caché, un héros secret. Aaron. Il allait être son salut, son nouvel espoir. Il allait la sauver de l'enfer dans lequel elle s'était enfermée. Il a suffit d'une annonce et d'un appartement partagé pour que tout commence... Pendant des mois, il n'a été que son colocataire, que cet homme gentil dont elle ne savait pas grand chose. Il y a d'abord eu les sourires timides et les rires gênés. Puis les soirées à se découvrir, à se confier doucement. Plus le temps passait, plus leur complicité devenait grande. Elle se sentait bien à ses côtés. Il parvenait à l'apaiser, à la calmer. Mais il y avait les mensonges, il y avait le secret. Cette vie nocturne qu'elle tentait tant bien que mal de cacher. Elle craignait ce jour où il finirait par tout découvrir. Ce jour où elle lirait dans son regard toute la peine et toute la déception qu'il éprouverait à son égard. Mais Aaron, il l'aimait trop pour ça. Les jugements. Les critiques. Elle ne les méritait pas, pas pour lui. Un soir, il l'a suivi, désirant à tout prix comprendre ce qu'elle faisait. Quand il l'a vu, il n'a eu qu'une envie : la protéger. L'arracher de ce monde trop sale pour elle. Trop indigne de sa beauté. Il est tombé encore plus amoureux d'elle après ça. Il était prêt à tout pour la sauver. Prêt à tout pour voir dans son regard l'étincelle d'un bonheur nouveau. (quatorze) La promesse éternelle. Il y a eu les premiers baisers, les premières caresses. C'était étrange et pourtant si agréable. Aaron était un miracle. Son miracle. Jamais elle n'aurait cru pouvoir aimer à nouveau. Son cœur se réveillait chaque fois qu'il était à ses côtés, battant un peu plus vite, un peu plus fort. Elle avait eu quelques histoires avant lui, s'était perdue dans les bras de quelques hommes dans l'espoir d'oublier son chagrin. Mais là, c'était différent. Elle ne s'était jamais sentie aussi belle que dans ses yeux. Elle était touchée par son amour, émue par sa tendresse. Elle l'aimait. Peut-être pas comme elle a pu aimer autrefois. Mais elle l'aimait... Au fil des années, elle redécouvrait les plaisirs du couple, le bonheur d'être à deux. Et puis il y a eu ce jour particulier. Cette demande inattendue. Elle se souvient de son regard, de ses yeux brillants d'émotion. « Joyce Anderson, voulez-vous m'épouser ? » (quinze) La nouvelle vie. Elle avait pleuré avant de sauter dans ses bras en criant ce oui tant attendu. C'était le début d'une nouvelle vie, d'une nouvelle histoire. Mademoiselle Anderson avait laissé place à Madame Callaghan. Elle était fière d'être sa femme. Fière qu'un homme comme lui puisse l'aimer à ce point. Mais malgré son bonheur, il y avait une part de culpabilité qu'elle ne pouvait effacer. Comme si en se liant à un autre elle venait trahir son amour pour Alex, brisant ainsi la promesse d'une tendresse éternelle. Seulement, elle devait avancer... Et elle avait l'homme parfait à ses côtés. Le conte de fée semblait doucement prendre place. Mais c'était sans compter le coup tordu que le destin lui réservait...
my crazy lifestyle
„ Never be ashamed of who you are “




    > It's like you're my mirror
    Cause I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart is a space that now you hold.




Dernière édition par Joyce Callaghan le Jeu 11 Jan - 13:45, édité 65 fois
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyMar 5 Déc - 19:48

A beautiful Story
And Lord knows there's no relief

Les battements de son cœur s’accélèrent. Son palpitant vient cogner avec force contre sa poitrine. Douleur intense qui saisit tout son être. Le téléphone qu’elle tenait entre ses mains vient s’écraser contre le sol dans un fracas désagréable. Sa tête tourne. Son corps faiblit. Ses genoux ploient sous la souffrance. Elle s'échoue sur le carrelage froid de leur appartement. Elle suffoque, panique, alors que les larmes viennent inonder ses yeux.

Mort.

M
O
R
T

Ce mot résonne dans sa tête, bourdonne dans ses oreilles. Elle a la nausée dans tant la douleur est forte. Son esprit s’embrouille. Elle a mal. Putain, c’est atroce comme elle a mal. Mais elle ne peut rien faire pour se calmer. Rien faire pour s’apaiser. La souffrance est trop immense. Trop puissante pour l'arrêter. Alors qu'elle se confronte à la cruelle réalité, elle sent son cœur se briser en un millier de morceaux.

Alex est parti. Alex n’est plus.

La solitude ne lui a jamais paru si dure, si froide. Dans le silence de la nuit, on peut l’entendre murmurer son nom, le désespoir au bord des lèvres.

Alex
Alex
Alex

C'est fini Joyce. C'est fini...
Désormais, rien ne sera plus jamais comme avant.



    > It's like you're my mirror
    Cause I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart is a space that now you hold.




Dernière édition par Joyce Callaghan le Mar 12 Déc - 14:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyMar 5 Déc - 21:39

toi et moi on va faire des bébés 🐻
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyMer 6 Déc - 11:07

@Rachel O'Grady Et les plus beaux du monde même wish you were here. (joyce) 879587328



    > It's like you're my mirror
    Cause I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart is a space that now you hold.


Revenir en haut Aller en bas
Administrateur de dirty old town
Dan Miller
name : bleu amer (carole anne)
avatar : tom ellis (avatar par midnight blues ♥) € : 601 posts : 736 joker : 1
wish you were here. (joyce) Tumblr_o9im4byikd1r8j1j3o5_250
âge : tu as dépassé la trentaine c'est officiel depuis un moment maintenant. Tu as eu trente-cinq ans il y a peu
métier : agent du FBI, un métier qui te plait bien même avec ses inconvénients et tu es aussi explorateur de lieux abandonnés à tes heures perdues
Côté coeur : célibataire depuis quelques temps, tu as déjà eu des copines mais tu n'es jamais vraiment tombé sur la perle rare, elles ont été connes, tu as été con, ça c'est sûr
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t81-enjoy-the-silence https://dirtyoldtown.forumactif.com/t143-until-we-go-down-dan Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyMer 6 Déc - 21:00

On se calme les nanas là wish you were here. (joyce) 210973195 j'aime trop faire la chieuse wish you were here. (joyce) 689492584
Bienvenue sur DOT en tout cas, j'espère que tu te plaira ici wish you were here. (joyce) 4212026397 hésites pas si tu as le moindre soucis ou la moindre question :=3:


Losing my religion
Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. ▬
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyJeu 7 Déc - 11:52

@Dan Miller J'adore les chieuses, ça tombe bien. wish you were here. (joyce) 2363664477
Je m'y plais déjà donc je m'inquiète pas du tout pour la suite wish you were here. (joyce) 952488267 merci pour ton message en tout cas, c'est gentil !  :hrt2: Et en tant qu'agent du FBI, ton personnage risque fort d'intéresser ma partenaire de jeu hé hé. wish you were here. (joyce) 2292136851
Revenir en haut Aller en bas
la plume déchaînée de décembre.
Avalon Clarke
name : les roses noires (linda)
avatar : Holland Roden (Balaclava) € : 702 posts : 498 joker : 1
wish you were here. (joyce) Tumblr_nx1j0cEmtR1tdavrqo5_250
âge : 27 années
métier : Tu bosses à temps partiels dans un magasin de vêtements pour homme pour aider à financer les études que tu suis en parallèle. Sans compter que chaque samedi et dimanche soir, tu animes une chronique sur les mythes et légende dans une petite radio local.
Côté coeur : Célibataire ? En couple ? La ligne est mince lorsque les mots ne sont plus présent dans une relation. Vous pouvez vous penser encore en couple alors que votre soi-disant moitié préfère s'amuser entre les cuisses d'une autre. Si seulement être honnête était une qualité propre à chacun, tu saurais mieux définir ta situation actuelle.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t115-like-a-flower-made-of-ir https://dirtyoldtown.forumactif.com/t149-unbowed-unbent-unbroken-avalon Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyVen 8 Déc - 19:07

Scarlett, j'approuve complètement ce choix de tête wish you were here. (joyce) 4212026397
Bienvenue sur DOT wish you were here. (joyce) 451242138 Bon courage pour ta fiche petit lapin wish you were here. (joyce) 653015557



( On a grandi ensemble c'est fou comme on se ressemble, Quand tu tombes, moi je pleure quand j'ai froid, toi tu trembles.. ♡ )
Revenir en haut Aller en bas
Un mouton, deux moutons...
Cara O'Donnell
name : LovelyKat.
avatar : Jenna-Louise Coleman, ©GramUnion. € : 499 posts : 514 joker : 1
multicomptes : Tate, le médecin torturé.
wish you were here. (joyce) Giphy
âge : 29 ans, elle est née le 28 juillet 1988 à Dublin. Le cap de la trentaine approche à grands pas mais étrangement ça ne lui fait pas peur.
métier : Institutrice à l'école élémentaire de Dublin, elle est la maîtresse préférée des tous petits.
Côté coeur : Célibataire éprise, elle aurait bien quelqu'un en tête mais refuse de se l'avouer, c'est bien trop compliqué. Elle ne tient pas à briser une si belle amitié.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t134-dancing-with-the-devil-c https://dirtyoldtown.forumactif.com/t272-i-m-gonna-love-ya-until-you-hate-me-cara Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyVen 8 Déc - 19:30

ScarJo wish you were here. (joyce) 2374275271 Welcome here wish you were here. (joyce) 28175215


It's you it's you it's all for you, everything I do. I tell you all the time, haven is a place on earth with you. Tell me all the things you want to do.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyVen 8 Déc - 19:32

@Avalon Clarke Merci beaucoup beauté, je fais de même avec Holland. wish you were here. (joyce) 2906207247

@Cara O'Donnell Merci beauty. wish you were here. (joyce) 952488267 wish you were here. (joyce) 1532802441



    > It's like you're my mirror
    Cause I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart is a space that now you hold.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptySam 9 Déc - 10:02

Courage pour ta fiche jeune zoulette, j'believe in you wish you were here. (joyce) 1087882788
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptySam 9 Déc - 14:36

Bienvenue sur le forum wish you were here. (joyce) 451242138
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptySam 9 Déc - 14:44

Bienvenue parmi nous wish you were here. (joyce) 3902042304 wish you were here. (joyce) 3902042304
Revenir en haut Aller en bas
administratrice au sexy body.
Joyce Callaghan
name : jade, tik tok
avatar : Scarlett Johansson (ava. heavydirtysoul. , sign. valyria la parfaite) € : 488 posts : 630 joker : 1
âge : 33 années à vivre en espérant trouver le bon chemin. Elle pensait son destin scellé, son avenir tracé. Mais tout s'est effondré il y a dix ans, remettant en cause tout ce qu'elle avait bâti depuis. Aujourd'hui, elle est cette jeune femme un peu perdue, sauvée par l'amour inespéré d'un homme au grand cœur.
Côté coeur : Mariée à un homme merveilleux. Un homme qui s'est battu pour elle, qui a tout donné pour revoir sur son visage la magie des sourires. Il a été sa lumière quand tout semblait si sombre. Il est venu réveiller ce cœur brisé par la perte, torturé par l'absence. Aaron est l'image même de l'espoir. L'espoir d'une vie sereine, d'une vie d'amour.
https://dirtyoldtown.forumactif.com/t118-wish-you-were-here-joyce https://dirtyoldtown.forumactif.com/t340-one-day-at-a-time-joyce Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptySam 9 Déc - 14:46

@Angus Ferrell Force et honneur, je vais y arriver. wish you were here. (joyce) 1541427069

@Adria Briston @Elias Hawkes Merci les chats, vous êtes beaux. wish you were here. (joyce) 952488267 wish you were here. (joyce) 1532802441



    > It's like you're my mirror
    Cause I don't wanna lose you now, I'm lookin' right at the other half of me. The vacancy that sat in my heart is a space that now you hold.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyLun 11 Déc - 9:28

Welcome wish you were here. (joyce) 2293405621

Bon courage pour ta fiche wish you were here. (joyce) 2442993475
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) EmptyLun 11 Déc - 9:59

bienvenue sur dot, amuses-toi bien wish you were here. (joyce) 2442993475
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: wish you were here. (joyce)   wish you were here. (joyce) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
wish you were here. (joyce)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma vie est un jeu qui n'a pas de règles [Joyce] V.2

DIRTY OLD TOWN. :: you're welcome in dublin-
Sauter vers: