Joyeux Noël à tous ! On espère que le Papa Noël vous a gâté !
Avis aux invités : nous manquons cruellement de personnages de 30 ans et +.
Avis aux invités : Merci de bien vouloir privilégier les groupes attractive harp et lucky shamrock.

 

 a beautiful day (or not...) - (Braen) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : Juliet
avatar : dasha sidorchuk @ava : morphine. - gif : tumblr € : 782 posts : 327 joker : 1

âge : Vingt-trois printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
métier : Serveuse au Parnell Bar, plus qu'un travail, une seconde chance dans sa nouvelle vie.
Côté coeur : Parfois l'amour est juste là, sous notre nez, encore faut-il s'en rendre compte...
Voir le profil de l'utilisateur
Messagea beautiful day (or not...) - (Braen)   Ven 19 Jan - 10:52

a beautiful day (or not...)

ft. Braen Alway


   
« la meilleure armes c'est de s'asseoir et de parler (sauf avec les imbéciles). »
Une journée tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. J'avais passé une bonne partie de mon temps au refuge pour animaux histoire de filer un coup de main puis j'étais rentrée à la maison que je partageais avec Oscar histoire de prendre une douche et de me changer. Exceptionnellement, je faisais le service du soir, ce qui ne m'enchantais pas réellement mais je n'avais pas eu réellement le choix par rapport aux congés des collègues etc... Mon service commençant à 18h, un vendredi soir, je savais que ce serait une soirée éprouvante et peut-être un peu mouvementée. Cela faisait un petit moment que je bossais pour Braen et cela se passait plutôt bien, j'avais trouvé un bon équilibre et même si le jeune homme avait été pas mal sur mon dos au début, je n'avais jamais eu à me plaindre. Il aimait le travail bien fait et moi j'aimais faire les choses bien, autant dire que l'équilibre avait été trouvé rapidement. On avait appris à se connaitre avec le temps, je lui avais parlé de mon passé, comme ça, à la fin d'un service et depuis ce jour, il avait lâché un peu de lest, j'étais une personne de confiance et rigoureuse au travail, il n'avait pas réellement à se méfier de moi. D'ailleurs, j'étais plutôt du genre impulsive et même si je tombais parfois sur de gros lourdeaux, j'arrivais toujours à garder mon calme, ou du moins presque toujours. Il faut dire qu'en règle général Braen réglait la situation assez rapidement, ce qui m'évitait de sortir de mes gonds.

Le service s'était passé sans trop d'encombre et la fatigue commençait à se faire ressentir alors que le bar se vidait peu à peu. Les pieds endoloris, je me mettais un moment derrière le bar, observant les derniers clients qui quittaient les lieux. " Merci à vous, bonne fin de soirée ! " Alors qu'ils eurent passé la porte, je soufflais légèrement, sentant la journée se terminer puis je partais débarrasser la table, un plateau posé sur la main lorsqu'un groupe composé de plusieurs hommes, passablement bruyants, entrèrent à leur tour. Je ne pouvais refuser de nouveaux clients quelques minutes avant la fermeture et c'est avec un sourire, quelque peu crispé que je les accueillais en les saluant chaleureusement, malgré tout. Au bout de quelques minutes, j'apportais leur commande et au moment où je le tournais le dos, l'un d'eux m'interpella. " Hey poupée, tu ne vas pas partir si rapidement ? " Je me retournais, ayant perdu quelque peu le sourire puis je répondais : " Excusez moi ? " L'un d'eux se leva de sa chaise alors que je lançais un regard du côté du bar. J'étais seule avec Braen à cette heure et de toute évidence il avait du déserter le bar, probablement pour passer un coup de fil ou se plonger dans les paperasse. Il n'avait d'ailleurs même pas eu le temps de voir le petit groupe prendre possession des lieux. Mon sourire disparu aussitôt alors que l'homme s’approchait avec un léger sourire. Je sentais peu à peu l'énervement s’emparer de moi, ne connaissant que trop ce genre de situations. " Tu es toute seule ? A cette heure ce n'est pas vraiment prudent... " Il posa une de ses mains sur ma taille avant de la descendre très franchement sur mes fesses. Par réflexe, je relevais brusquement mon genoux qui vint finir son trajet en plein dans ses bijoux de famille. L'homme se crispa en avant de douleur en poussant des petits cris aiguës alors que je le poussais en arrière, le faisant atterrir sur le sol. Je n'avais pas beaucoup de force mais le coup de genoux avait été suffisant pour qu'il perde facilement l'équilibre. " Ose poser encore une fois tes sales pattes sur moi et tu ne pourras même plus espérer avoir des enfants un jour, crois-moi ! " Les coups bien placés, il n'y avait que ça de vrai !

Ce n'est que quelques secondes plus tard que je me rendais compte de mon erreur, alors que l'homme se relevait lentement, les autres, passablement énervés (et sans doute quelque peu éméchés), s'approchèrent dans ma direction. Je restais stoïque un instant avant de me rendre compte que cette fois, pour le coup je ne faisais absolument pas le poids. Je reculais de quelques pas, restant sur mes gardes, tout en essayant de garder un air assuré, ce qui était loin d'être le cas. " Bon c'est bon, on va rester calmes maintenant, votre pote a dépassé les limites, ça s'arrête là ! " Calmes ? Ils étaient tout sauf calmes, moi-même je sentais que mes nerfs prenaient peu à peu le dessus. Si seulement j'avais pu me transformer en Hulk, je les aurais tous terrassés les uns après les autres. Sauf que je n'avais pas cette faculté, à mon plus grand désarrois.
   

   

code by ORICYA.



@Braen Alway


erina whelan
Ainsi va la vie... ▬ La vie ne te donne pas les personnes que tu veux. Elle te donne ceux dont tu as besoin, pour t'aimer, pour t'aider, pour te quitter, pour te blesser et faire de toi la personne que tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Vivre avec une fleur de trèfle.
avatar
name : Kaeh (Tiphaine)
avatar : Boyd Holbrook (freyja) € : 270 posts : 45 joker : 1

âge : 37 ans
métier : Patron du Parnell Bar, une affaire reprise depuis quelques années. Et mac pour un cas particulier
Côté coeur : Rien qui ne requiert sa fidélité
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: a beautiful day (or not...) - (Braen)   Jeu 25 Jan - 17:16

S'il y avait une chose que Braen haïssait dans son boulot, c'était les emplois du temps. Il pouvait bien déléguer toutes les tâches su monde, organiser les horaires de chacun, il devait y revenir chaque semaine, et parfois plus souvent quand les employés décidaient de lui péter les couilles en appelant avec une voix malade. Entre les congés, les maladies et les empêchements, autant dire qu'il ne restait plus grand monde pour la soirée. Il avait dû se résoudre à demander à Erina de faire la fermeture du bar et par acquis de conscience plus que par réelle nécessité, le blond avait préféré rester dans le coin. Il avait tenu le bar à quelques moments de la soirée, avait rempli la paperasse en retard, passé ses commandes fournisseurs. Et au fur et à mesure que l'horloge tournait, il pensait voir le bout de ce service interminable. Mais il avait fallu que ce groupe d'abrutis arrive. Très sincèrement il avait hésité à leur dire de dégager, mais c'était pas l'esprit dans le coin. Servir quelques bières, c'était toujours ça de pris. Il les virerait dans l'heure s'il le fallait. Maintenant, il ne s'agissait que de patienter. Alors Braen avait pris l'option de la clope, était sorti pour aller se goudronner les poumons en paix dans la rue. Il en avait profité pour envoyer un message à Astrid, s'assurait qu'elle serait à la maison quand il rentrerait. Il s'occuperait bien d'elle avant d'aller dormir, ouais. Et le lendemain, il y aurait plus de personnes pour gérer le bar alors il ne passerait probablement pas, s'octroierait un de ces jours de repos improvisé.

Clope presque entièrement consumée au bec, il releva la tête pour observer l'intérieur du bar. Autant dire que ce qu'il vit ne lui plut pas du tout. Les types en arc de cercle face à Erina, ça n'annonçait rien de bon. Et ce n'était pas le putain de moment. La mâchoire se serra, le pied écrasa le mégot balancé à terre. Il ne chercha pas à être discret en entrant dans le bar, en venant aux côtés d'Erina, bousculant l'un des gaillards par la même occasion. « Ok les gars, je vais vous expliquer les règles ici. C'est extrêmement simple : on respecte mes employés et les lieux ou on se fait dégager. Vous avez envie de la jouer comment ? » A première vue, il a pas l'air menaçant Braen. Il est grand mais pas bien épais. En revanche, il a ce regard mauvais, celui du type qui aura aucun soucis à porter le premier coup s'il le fallait. « Y en a un qui tient à jouer au cow-boy ? Dernière chance pour vous dévouer, après ça je vous vire de là et vous avez intérêt à ne plus jamais ramener vos gueule. » Il ne plaisante pas, pas une seconde. D'ailleurs quand il tourne la tête, c'est pour observer la rouquine une seconde. « Lequel t'a emmerdée ? »


† Dancing through the night, a vodka and a sprite, a glimpse of the silhouettes. a night that they never forget  
Revenir en haut Aller en bas
Remplissez votre chaudron d'espoir.
avatar
name : Juliet
avatar : dasha sidorchuk @ava : morphine. - gif : tumblr € : 782 posts : 327 joker : 1

âge : Vingt-trois printemps écoulés à une vitesse folle, un passé qu'on tente d'oublier et un futur dont on promet de profiter.
métier : Serveuse au Parnell Bar, plus qu'un travail, une seconde chance dans sa nouvelle vie.
Côté coeur : Parfois l'amour est juste là, sous notre nez, encore faut-il s'en rendre compte...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageRe: a beautiful day (or not...) - (Braen)   Ven 26 Jan - 9:29

Je connaissais assez Braen pour savoir qu'il ne plaisantait pas dans ce genre de situations. Plus d'une fois, je l'avais vu empoigner des types par le col pour les mettre dehors, généralement je n'avais même pas le temps de dire ou de faire quoique ce soit, il avait le don pour démarrer au quart de tour. C'était avec un soulagement de ma part qu'il m'avait fait part de sa présence ce soir-là, la journée c'était plutôt calme et cela ne m'aurait pas posé de problème de me retrouver seule mais le soir c'était une autre histoire. J'étais crevée et peu patiente, j'aimais mon travail mais à cette heure, je n'avais qu'une envie : rentrer chez moi et dormir. Sauf qu'il avait fallu que cette bande d'imbéciles, passablement éméchés, se ramènent peu de temps avant la fermeture. J'avais été polie et souriante malgré la fatigue mais face à ce genre de personnes ce n'était pas réellement d'une grande utilité. J'avais perdu rapidement mon sang-froid, peut-être trop rapidement, la fatigue aidant et je n'avais en rien arrangé la situation. Ils s'étaient placés en arc de cercle autour de moi quand Braen avait fait irruption dans le bar. J'étais soulagée mais je doutais de la tournure de la situation, du moins j'espérais me tromper.

Les hommes avaient fixé Braen alors qu'il ne prenait pas de pincettes pour s'adresser à eux. Je restais silencieuse un instant, regardant successivement mon patron et les types qui me faisaient face. Je n'étais pas du genre à baisser le regard devant ce genre d'idiots et encore moins de fuir, même si j'étais loin de faire le poids. Il finit par se retourner vers moi pour me demander lequel d'entre eux avait commencé les hostilités. Pour toute réponse mon regard s'attarda sur le type en question, encore légèrement recourbé en avant, la douleur n'ayant pas complètement disparu. L'homme en question prit alors la parole à son tour : " Mec, t'as des principes mais t'as peut-être oublié de dire à tes employés de respecter les clients, cette furie vient de me balancer un coup de genoux. Tu te doutes qu'on n'a pas envie de partir comme ça comme si de n'était. " Je lançais un regard à Braen, certes j'étais fautive pour le coup mais en même temps il ne l'avait pas volé. Je n'étais pas du genre violente et certainement pas pour rien. " Et tu comptes nous dégager comment avec tes petits bras ? On est cinq et t'es tout seul... Enfin à moins que tu ne demandes à ta rouquine de te filer un coup de main ! " Lança un deuxième type avec un petit rictus sarcastique. Je ne savais pas réellement comment réagir face à la situation. Les esprits semblaient s’échauffer des deux côtés, moi-même je sentais la tension m'envahir peu à peu, ce n'était pas le moment, pas du tout. Je me décidais à prendre la parole à mon tour, mon regard fixé sur le type qui n'avait pas hésité à poser les mains sur moi. " N'oublie pas de dire que c'était légitime de ma part de me défendre face à un gros porc qui se plaît à poser les mains sur moi. Désolée pour toi mais t'es pas tombé sur la bonne personne. " Je me fichais d'être trop familière, il n'y avait pas d'autres mots à employer face à ce genre de personnes et au moins j'étais sûre que Braen comprendrait le message.  Chacun s'observait alors que l'un des types croisait les bras, l'air passablement menaçant. Je les fixais sans sourciller. " Ok alors on fait quoi ? Parce qu'on n'a pas l'intention de partir et je ne pense pas que vous soyez en mesure d'y changer quoique ce soit. "


erina whelan
Ainsi va la vie... ▬ La vie ne te donne pas les personnes que tu veux. Elle te donne ceux dont tu as besoin, pour t'aimer, pour t'aider, pour te quitter, pour te blesser et faire de toi la personne que tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: a beautiful day (or not...) - (Braen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
a beautiful day (or not...) - (Braen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike

DIRTY OLD TOWN. :: The Parnell Bar-
Sauter vers: